[Playlist] Saison 4, Octobre 2019

Dialna - Playlist Octobre

C’est l’automne, le mois d’octobre envoie sa playlist ! On vous propose de danser, rêver, penser, rire en pressant sur play et surtout de vous inscrire sur notre compte Spotify. Ce mois ci, on part au Sénégal, au Maroc, au Royaume Uni et, aux USA, et bien sûr en France ! C’est parti pour du bon pur son, only sur Dialna.

Ñuul Kukk – Sunuy Ñaan

Pour le portrait de Delphine Diallo, il fallait absolument que l’on mette ce magnifique pays qu’est le Sénégal à l’honneur. Le groupe mystique Nuul Kukk ne se contente pas de rapper mais prie également sur scène, faisant entrer en transe al foule ! Avec ses textes sacrés, ce groupe soigne avec la musique, comme le font les Gnawas. La spiritualité, l’art, le wolof et Saint Louis  ce morceau, c’est un costume sur mesure pour notre article.

Rosalia : Malamente

Le morceau Malamente, c’est un coup de foudre musical, il parle de l’emprise toxique, dont les femmes sont souvent victimes, il parle aussi du déni de la souffrance. Nous dédions notre son du lundi aux authentiques, « harchates », c’est à dire les rugueuses, écorchées, entières, battantes, capiteuses, résistantes, survivantes… Chez Dialna, on est du côté des femmes et on le sera toujours !

Ahmed Soultan : Achkide feat Afrodiziac

La musique a servi à pas mal d’entre nous de se réapproprier nos langues maternelles. Comme le racontait Nadia dans J’ai perdu ma langue, l’arrivée d’Ahmed Soultant dans le paysage musical marocain, et particulièrement le morceau Achkide, chanté partiellement en Amazigh a permis à beaucoup de gens de ressentir une certaine fierté, et de réapprendre à aimer la langue amazigh.

Hindi Zahra : Oursoul

Quelques années plus tard, la chanteuse franco-marocaine Hindi Zahra sortait son premier album, Handmade, avec le magnifique morceau Oursoul, complètement chanté en Amazigh.

Rage Against The Machine : Killing In The Name

Pour le retour de Jamais sans mon livre, c’était au tour de Tom de nous parler de son rapport à la lecture. Et pour notre playlist, il a choisi un titre de Rage Against The Machine, dont il est fan de longue date. « C’est un groupe qui dénonce beaucoup le capitalisme et l’impérialisme américain. Même s’ils parlent pas d’écologie, je pense que les deux sont liés », nous explique-t-il. Il continue « Dans ‘La nature est un champ de bataille’, il est notamment question de la guerre du Vietnam et j’ai souvent associé RATM à ce thème. ‘Killing In The Name’, c’est un titre qui me donne la pêche et qui en plus parle de racisme, à travers les liens entre le pouvoir et le KKK aux Etats-Unis ». Tom a tout dit, on n’a même plus besoin d’en rajouter !

Saïan Supa Crew : Raz de marée

Le premier album du Saïan Supa Crew, KLR, fête ses 20 ans en ce mois d’octobre. Et on aime toujours autant l’album, les morceaux, le groupe. Après avoir écouté Raz de marée, rien n’a jamais été plus pareil, et on n’a surtout plus retrouvé une telle énergie dans le rap français. Le SSC, c’était surtout un des rares groupes de rap français de cette époque à toucher à autant d’univers musicaux aussi variés que le zouk ou la bossa nova, mais aussi le beatboxing porté par Sly The Mic Buddah et Leeroy Kesiah. C’est cette originalité qui a eu l’effet d’un raz de marée dans la scène hip hop francaise. Ça valait bien un son du lundi. Au moins.

Kanye West : School Spirit

Noumane Rahouti est un enseignant qui a pour passion le hip-hop. Et c’est une assez bonne raison pour se plonger dans l’univers décalé de Kanye West avec le morceau School spirit. Issu de son premier album studio The College Dropout. À cette époque du street rap, Kanye se lance à contre pied et parle de sentiments, de légèreté, de rêves.
Avec School spirit, il signe son ras le bol de l’école et de la vie en fraternité. « Told ’em I finished school and I started my own business ». Pendant des années, Kanye était l’homme de l’ombre, producteur mais pas encore rappeur. Personne ne voulait entendre un étudiant de la classe moyenne, étudiant en Art parler de ses sentiments. Avec son ce premier opus, Kanye West entre enfin dans la lumière.

Kara Marni x Champion : All Night Part1

La jeune chanteuse londonienne d’origine grecque a enflammé Paris la semaine dernière, pour fêter la sortie de son EP, No Logic. Son R&B alterne classique et moderne, ses performances vocales sont à couper le souffle. Sur le titre All Night Part 1, Kara Marni collabore avec le producteur britannique Champion. Son univers 2Step et garage se mélange parfaitement aux influences soul de Kara. Le titre évoque les sentiments amoureux et l’énergie des fins de soirée quand on ne veux pas que la nuit se termine. « And now I am feeling like I, I could stay like this all night ». La jeune fille porte sur ses frêles épaules la scène R&B anglaise du moment. Normal qu’elle soit dans Dialna, pour le son du lundi, avec All Night, Part 1.

113 : Tonton du bled

Une des premières chansons qui parle de cette migration estivale, la préparation de la route du bled, c’est bien Tonton du bled du 113. Ce morceau, c’est notre hymne à nous les enfants d’immigrés. On y trouve beaucoup d’humour et surtout ce sample du morceau Harguetni Edmaa du grand Ahmed Wahby, utilisé par feu DJ Mehdi. Un bijou de production musicale <3 pour nous, par nous.

 

Pet Shop Boys – Se A Vida E

Ce morceau est dédié à toutes les personnes qui n’ont pas eu de vacances, pas eu de jeunesses, pas eu de privilèges… A tout ces gens que les plaisirs de la vie ont mis de côté, on vous souhaite d’avoir aujourd’hui une douce vida E 🙂

Hatim Ammor – Bla 3onwan

Après la venue en France de Hatim Ammor pour un concert début octobre, nous avons eu l’occasion de découvrir son nouvel opus. Notre son du lundi, Bla 3onwane, est un morceau qui parle de la blessure de ne plus être aimé et se sentir sans adresse. On voulait mettre cette belle langue qu’est le Darija à l’honneur par ce morceau si poétique.

Bonus

Hatim Ammor – Ila Ra7 El Ghali

Pour les fans de cet artiste, on ne pouvait pas passer à côté de ce tube de l’été, qui a été la BO d’une sur la RTM pendant ce ramadan 2019. Cette chanson parle du manque d’une personne, il y a des gens irremplaçables, que l’on ne veut pas changer.

Alliance Ethnik : Respect

Sur sa chaîne Youtube, Nadiya Lazzouni a reçu Kamel Houairi, leader du groupe Alliance Ethnik. Il était donc évident d’avoir le morceau Respect dans notre playlist. Sorti en 1995, Simple et funky, le premier album du groupe est un ovni dans la scène musicale hip hop en France, marquée par le clivage Paris-Marseille. Sons funky, leader originaire de Picardie, paroles légères, Alliance Ethnik est inclassable quand le groupe débarque avec leur premier morceau. Respect est le plus gros succès du groupe, abordant de fait un thème important dan l’univers du rap game, « cette valeur qui se perds en effet » .
Rien de plus actuel que ce morceau qui, dans un univers hypra masculin, prônait de respecter les femmes : « Respect yourself, respect the funk, respect the ladies » , mais aussi le respect des valeurs traditionnelles du hip hop avant sa commercialisation. Chez Dialna, on prône le respect des un.e.s et des autres, du travail de chacun.e et du bon son !

Bonus 

Sofiane – Longue vie Ft. Ninho, Hornet la Frappe

Pour clôturer la playlist d’octobre Dialna a choisi Fianso. L’artiste aux multiples casquettes a récemment lancé une information importante sur son twitter – Ça commence a me manquer – accompagné d’une photo le représentant sur scène.
Peut être un nouvel album en préparation ? Ces derniers temps, Sofiane s’était lancé sur le petit écran (Les Sauvages) et a lancé des artistes comme Heuss l’enfoiré et Soolking à travers son label Affranchis Music. On attend donc avec impatience un nouvel album !
En attendant on se défoule avec le morceau Longue Vie, issu de l’album Affranchis
Pour nous, ce titre, c’est un peu une manière d’être.
Ne laissez personne vous dire comment mener vos projets, vivre vos vies, ou vous faire taire ! Tenez bon, et dites leur Longue vie et nicomouk !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.