[Playlist] Saison 4, Mars 2020

Dialna - Mars 2020

C’est le moment de la playlist de Mars 2020. Playlist un peu chamboulée, par une pause dans nos publications et surtout par le confinement .. Alors, comme d’habitude, on reprend nos sons du lundi, et des morceaux pour illustrer nos portraits. Et puis on s’est dit qu’on allait aussi vous proposer des « comfort songs » pour se faire du bien en musique. Playlist de Mars, c’est parti.

Fatima : Caught in a lie

Une bad-ass comme on les aime, Fatima est une artiste incroyable avec un sens du rythme et un univers visuel singulier. Issue d’une famille d’artiste, elle a pris la direction d’une carrière musicale, et ce morceau Caught in a Lie, c’est déjà un classique.

 

Young Paris feat. Ben Bronfman : Best of me

Dialna aime les personnes qui bougent et proposent des solutions aux problèmes. Benjamin Bronfman travaille avec une équipe de scientifiques pour purifier l’atmosphère mais il est aussi musicien. Du coup, on l’ajoute à notre playlist en tant que chanteur, avec le titre Best of me, sur lequel il apparaît en featuring de Young Paris. Un morceau très nonchalant, histoire de kiffer le son en chillant…

 

Rage Against the Machine : Killing in the name

Pour cet épisode de Jamais sans mon livre, nous avons beaucoup parlé de militantisme avec Jean-Victor, qui était venu avec un exemplaire de L’échec de la non-violence de Peter Gelderloos. Alors, le morceau Killing in the name de Rage Against the Machine nous a sauté aux yeux pour notre playlist. La colère que chacun ressent en ce moment a été artistiquement sublimée par ce groupe américain. Le morceau, sorti en 1992 revient sur les violences policières contre les Noirs, notamment l’affaire Rodney King en 1991, et compare ces actes racistes aux activités du Klu Klux Klan.

 

Nawel Ben Kraïem : Neuf moi

Nawel Ben Kraïem fait partie de la famille Dialna. Alors quand elle sort un nouveau morceau, qui en plus est une ode à la vie, à la naissance, on tombe sous le charme de sa poésie. Et on attend la sortie de son prochain album avec grande hâte.

 

Justin Nozuka : After Tonight

Le beau Justin Nozuka est parfait pour habiller le portrait de Najat Leyklye, la « Fashionista Mama » et sa fille, Meryem Slimani. After Tonight est une balade, c’est la promesse d’un avenir meilleur. Le morceau est un extrait de l’album Holly, qui porte le nom de la mère du jeune chanteur.  Cet opus est un hommage aux personnes que l’on aime et au lien unique que l’on a avec elles.

Kassav’ : Zouk La Se Sel Medikaman Nou Ni

Décolonial, talentueux et énergique, Kassav’ réunit tout les ingrédients pour être à l’honneur en son du lundi sur Dialna. Composé de musiciens guadeloupéens et martiniquais, ce groupe hors pair a fait bouger la planète entière, depuis quatre décennies. En cette période de confinement et de chamboulement mondial, la musique reste notre médicament pour notre santé mentale.

 

BONUS

On vous rajoute quelques morceaux qui nous réconfortent, qui nous font nous sentir bien, ou autour du thème de la maison, du foyer, pour mieux faire passer ce confinement.

Grupo Niche : Cali Pachangero

Poussez les meubles, et danser seul.e ou accompagné.e, car le morceau Cali Pachanguero, c’est radical sur la bonne humeur et le bien-être. Extrait du film kitch et cliché Salsa, ce morceau l’est beaucoup moins, il a traversé le temps et l’espace, il célèbre la vie, il nous rend heureux tout simplement.

Sam Cooke : Bring it on home to me

Quand on parle de réconfort musical, c’est souvent vers les classiques soul qu’on se tourne. Et Bring it on home to me de Sam Cooke fait partie de ces morceaux qui nous font du bien au coeur. On a envie de pleurer et en même temps, on est pris d’une vague de bonheur intense à l’écoute.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.