[Playlist] Saison 3, Février 2019

dialna - février

On a à peine eu le temps de respirer que Février touche déjà à sa fin. C’est donc l’heure de la playlist du mois. On ne va pas se mentir, encore une fois, il y a du lourd. Marlena Shaw, Yseult, The Coup, Lizzo, Baloji, pour ne citer qu’eux. Vous êtes prêts pour le détail ? C’est parti pour la playlist de Février sur Dialna.

 

Marlena Shaw : Liberation conversation

Pour illustrer Afrofem, la lecture de Leïla dans le dernier épisode de Jamais sans mon livre, le nom de Marlena Shaw s’est imposé de lui même. Cette légende de la musique noire américaine a été la première femme à signer sur le prestigieux label Blue Note, en 1972. Sa voix, puissante et intense fait qu’on la reconnaît parmi tant d’autres. Indépendante et définitivement badass, elle a toute sa place dans notre playlist, avec le superbe Liberation Conversation. 

 

Yseult : Rien a prouver

La jeune artiste revient avec un son très porté sur la trap, et on adore. Après avoir mis le feu à la Boule Noire à Paris, le 12 février dernier, elle annonce un album cette année, et une grosse date parisienne en novembre. On est ravies, et on attend dès maintenant l’ouverture de la billetterie. En attendant, notre cher ami Mouloud-j a bien eu raison de nous conseiller Rien à prouver en son du Lundi.

Mary Jane Girls : In my house / Kate Bush : Running on the Hill

Dans la culture des bals, comme dans la série Pose, chaque maison est représentée par une ? In my house des Mary Jane Girls, ce morceau so 80s c’est de la haute couture pour notre playlist et en plus on peut voguer dessus. Elle est pas belle la vie ? Allez Strike the pose!

Impossible d’écouter Running up that hill de Kate Bush sans penser à cette scène de baiser dans la voiture entre le personnage Angel Evangelista joué par Indya Moore  et Stan Bowes joué par Evan Peters. Il nous fait décoller, on est plus sur cette planète, tellement c’est beau. La voix de Kate Bush pour nous bénir, sur cette séquence de toute beauté.

Alsarah & The Nubatones : Habibi Taal

Issu du premier album du groupe, le morceau Habibi Taal vous fait entrer dans l’univers d’Alsarah & The Nubatones de la plus belle manière. Pour le coup, je dois admettre devoir remercier Spotify pour leurs propres playlists, grâce à qui j’ai moi-même découvert le groupe. Habibi Taal a trouvé naturellement son chemin vers notre son du lundi.

The Coup – “OYAHYTT” (Feat. Lakeith Stanfield)

Forcément, la musique tient une place particulière dans le surprenant Sorry to bother you de Boots Riley.  The Coup est bien sûr en charge de la bande son du film, avec en ouverture l’énergisant OYAHYTT avec le protagoniste Lakeith Stanfield qui nous lâche quelques mesures dans le plus grand calme. Chanter « Oh yeah, alright. Hell yeah, that’s tight » en manifestation, ça a quand même plus de gueule que Gilets jaunés, non ?

Rilès : Marijuana

Le rappeur rouennais Rilès continue sa conquête du monde et vient de finir son premier album qui sortira sur un label américain. En prévision de cette sortie, que l’on attend toutes et tous, il vient de sortir Marijuana, accompagné d’un clip surréaliste avec en guest Snoop Dog, himself. Un son du lundi qui détend tout naturellement.

Naïma Samih : Jrit ou jarit

Seule une marocaine pouvait accompagner musicalement ce portrait de Fatima Mernissi (oui c’est comme ça !). Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce morceaux  de Naïma Samih Jrit ou jarit, Dialna répare votre erreur, mais ne recommencez plus à ignorer les grandes dames du Maroc (sinon goulag !) Comme Fatima Mernissi, Nahima Samih a brillé à l’international grâce à sont talent. Il suffisait qu’elle apparaissait sur scène pour électriser les foules. Comme Fatima Mernissi, elle a voulu exercer son art au Maroc, alors que l’Orient lui faisait les yeux doux. Ce morceau parle d’une blessure, celle que les femmes éprouvent quand elles sont ignorées par un homme, la société ou leurs familles. On court toujours après quelque chose et à un moment, on arrête et on soigne ses blessures. Jrit ou Jarit, Classique de la musique marocaine.

Lizzo : Juice

Pour le dernier son du lundi de février, on vous a trouvé la reine du self love, avec Lizzo. Juice, c’est du boost de confiance en soi. Chez Dialna, il tourne en boucle, en attendant son concert à Paris en Mai. On y va ?

Baloji : Soleil de volt / Entre les lignes

Baloji a clairement squatté nos playlist depuis un an. Mais son interview chez Dialna justifie une nouvelle présence dans notre playlist. Pour changer, on vous propose un autre morceau de 137 avenue Kaniama, Soleil de volt. Le clip est issu du court métrage Kaniama Show, réalisé par Baloji lui-même.

On fait un saut 10 ans en arrière avec le morceau Entre les lignes issu du premier album de Baloji. C’est beau, percutant, et se passe largement de commentaires.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.