[Playlist] Juillet 2021 – Saison 5

Dialna - playlist Juillet 2021

Quoi ? C’est déjà la playlist de Juillet 2021 ? La cinquième saison de Dialna s’achève donc. Une saison riche en émotions, en rencontres exceptionnelles, et en confinements à rallonge, en podcasts en studio mais aussi par zoom et en manque de motivation … En juillet, on vous a parlé essentiellement de femmes extraordinaires, et on espère que cette playlist estivale leur rendra hommage comme il faut !

Allez on pousse le son à fond, place à la Playlist 2021

Rae Sremmurd, Swae Lee, Slim Jxmmi : Guatemala

Lors du festival des femmes photographes à Houlgate, deux artistes on retenu notre attention. Le travail de Lys Arango nous a bouleversé par son discours et la force de ses clichés des paysans du Guatemala qui souffrent du capitalisme et du dérèglement climatique. C’est donc tout naturellement que le son de Swae Lee, Slim Jxmmi, Rae Sremmurd, Guatemala va sonoriser cet article ! Un clip réalisé sur place, qui porte le nom de ce beau pays d’Amérique du Sud. VIVA GUATEMALA 

Ibrahim Basaran, Oguzhan Koc : Gözlerden Irak

La deuxième série de photos est réalisée par Emilienne Malfatto. « Le dernier Eden » nous emmène dans un lieu hors du temps qui flotte sur les eaux du Tigre, en Irak, un pays sacrifié par la guerre et les déchets du capitalisme. Quand on regarde les images d’Emilienne, on se laisse porter par ce peuple autochtone incroyable qui vit dans sa bulle. C’est pour cela que ce morceau d’Ibrahim Basaran et Oguzhan Koc, Gözlerden Irak a tout à fait sa place dans notre playlist. L’Irak à travers les yeux est la ballade parfaite pour accompagner cette article. Ode à un pays millénaire qui résiste encore et toujours. 

Aint afraid : Bonnie and Bonnie (Bestfriend)

Les deux soeurs du duo Aint Afraid se sont fait connaître sur TikTok avec leurs chorégraphies bien synchronisées, leurs looks extraordinaires et flamboyants. Elles prêchent la positivité, l’acceptation de soi, partagent leur foi, et croient en un changement profond de la société pour un meilleur avenir. Dans le titre Bonnie and Bonnie (Bestfriend), le duo propose une ode à l’amitié féminine, la sororité (la vraie, pas la fake sororitoz de certaines). L’empowerment proposé par Aint Afraid passe avant tout par l’amour de nos soeurs. Un son du lundi parfait !

We are Lady Parts : Bashir with the good beard

Quelle bouffée d’air frais que cette série britannique, We are Lady Parts ! On tient ENFIN la fiction qui nous montre la diversité des musulman.e.s. Les différentes jeunes femmes composant le groupe reflètent la diversité qui manque cruellement dans la fiction française. Alors qu’on a plutôt l’habitude de voir une seule personne racisée (généralement un homme), le cast principal est composé de personnes racisées et est majoritairement féminin. Elles ont chacune un caractère très distinctif. La série suit un groupe de jeunes femmes musulmanes qui font de la musique punk pour exorciser leur colère. Le titre Bashir with the good beard est un exemple de l’humour féminin que l’on connait et qu’on aime retrouver ici.

Toni Braxton : You makin’ me high

Rendre hommage aux grandes dames, on sait faire chez Dialna. C’est tout naturellement que nous montons le thermostat avec Toni Braxton et sa chanson caliente You’re Makin’ Me High. Ce morceau est un classique qui a plus de 25 ans et qui fonctionne sur nos corps dés la première note. Il fait monter notre température Ô so high. Une artiste légende  qui mérite que l’on se penche sur son parcours et ses productions, lisez l’article et écoutez ce son ! 

Michael Jackson : Remember The Time

Vivre. Iman sait parfaitement conjuguer ce verbe et elle le fait dans toute sa splendeur ! Cet article sur Iman est une session de coaching Self-Esteem, elle est la preuve que tout est possible dans ce bas monde. Chez elle, l’élégance est une attitude. Elle a su ne pas entrer dans le jeu de la concurrence entre femmes noires et quitter ce monde de la mode impitoyable avec élégance ! Iman, c’est un CV long comme le bras, modèle, entrepreneure, cheffe de clan et actrice ! Et dans le clip de Remember the time de Michael Jackson, elle est juste impériale dans son rôle de reine blasée ! Ce morceau est une pépite qui ne vieillira jamais, tant le titre que le clip !

Bobby Sanchez : Quechua 101 Land Back Please

Quechua 101 Land Back Please est un véritable phénomène sur les réseaux sociaux, tous les autochtones du monde se sont emparés de ce morceau comme un véritable hymne de résistance. Des Inuit du Canada, aux Hawaïens d’Océanie, en passant par les Imazighen du Souss, ils se sont tous filmés pour clamer leurs histoires. Bobby Sanchez est une jeune personne non binaire qui a sue être efficace et percutant.e en rappant les 3/4 de ce morceau dans sa langue Ayacucho du Pérou pour le finir par un  uppercut en anglais. On vous laisse le soin de (re)découvrir.

Gill Scott-Heron : The revolution will not be televised

La révolution se déclenche quand des femmes de caractères prennent les rennes de la politique et décident de ne plus être spectatrices de leurs vies mais bel et bien actrices/activistes ! Oublions le divertissement télévisuel et réfléchissons ensemble à nos vies  ! Ce podcast est une superbe conversation sur les femmes d’origines nord africaines dans le monde labyrinthique de la politique. Eclairantes, brillantes et combattantes comme ce morceau classique de Gil Scott-Heron ,Revolution will not be televised. 

Sam Cooke : A change is gonna come

Et on voulait finir avec une touche d’espoir et ce magnifique morceau de Sam Cooke, A change is gonna come. Un engagement qu’il soit politique, associatif, culturel nous porte justement vers cet espoir de changement. On souhaite, avec Dialna, faire partie de ce changement vers le mieux. 

Bonnes vacances !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.