[Musique] Nass El Ghiwane : Wannadi Ana

Dialna - Nass El Ghiwane

Nass El Ghiwane est bien plus qu’un groupe de musique. Dans tout le nord de l’Afrique, il a été porteur d’énergie de toute une jeunesse qui a connu la désillusion post coloniale. Révolutionnaire dans l’ADN et le son, ce groupe casablancais a ce don incroyable de toucher notre esprit et notre âme par les voix et les cordes vibrantes de leurs percussions. Le son du lundi de cette semaine, Wannadi Ana parle d’exil.

C’est dans le quartier de Hay Mohammadi de Casablanca au Maroc que le groupe Nass El Ghiwane se forme pour faire de la musique entre amis. Nous sommes dans les années 70, les jeunesses du monde entier se révoltent contre l’ancien monde et le Maroc n’est pas épargné. Car ce groupe de jeunes hommes va être le poil à gratter des années de plomb à travers des textes de résistance ultra codées.

Ce groupe est formé à l’origine par Omar Sayed, Laarbi Batma, Boujmia, Abdel Aziz Tahiri, Abderhamane Kirouche dit Paco.  Ce groupe de jeunes hommes est ultra cultivé, en colère et empli de spiritualité. Tous ces ingrédients donnent naissance à un genre musical complètement nouveau le « GHIWANI » Car oui, Nass El Ghiwane était révolutionnaire sur bien des points, notamment sur le mélange de  ce mélange de styles : Aita, Gnawa ou du Melhoun, alliant traditions des sons et modernités des textes.

Dialna - Nass El Ghiwane
Nass El Ghiwane
(DR)

Quand on découvre Nass El Ghiwane, on n’oublie jamais cette première rencontre, car ce groupe vous touche tous vos sens dès la première note. Il y a tout un cérémonial de son, vocalises, percussion avant le premier refrain. Ecouter Nass El Ghiwane c’est comme entrer dans un lieu sacré, on se tait, on écoute et on prie avec ces voix magiques.

La particularité de ce groupe c’est que chacun chante un texte et puis tout le groupe fait corps pour les refrains, c’est comme si chaque membre devait vous envoyer un message en plein coeur et que le groupe vous transporte vers d’autres sphère.

Nass El Ghiwane est groupe politico-spirituel, il parle au coeur et au cerveau. Il encourage le peuple à avoir une pensée hypercritique sur sa société. Il dit que le véritable héroïsme, c’est de se rebeller contre nos propres bourreaux. Quand ce groupe chante Dahyen wa Arab Dahyen (« Perdus les arabes vous êtes perdus »), à Londres en 1985 et qu’un des membres frappe sur le bendir, avec toute sa rage, on sent à quel point ce groupe est désillusionnée par la période post-coloniale et se pose clairement la question « Qu’ont fait nos puissants pour nous ? »  Rien.

Le Maroc peut être fier d’avoir un groupe aussi intelligent et mythique que Nass El Ghiwane qui a marqué tout le nord de l’Afrique mais bien au-delà des frontières, puisque Martin Scorsese a écrit le scénario de son film La dernière tentation du Christ sur les musiques de Nass El Ghiwane, qui l’a emporté dans une transe rédactionnelle. Quand vous diffusez la musique de ce groupe dans l’air il réveil votre génie !

Ce morceau Wannadi Ana parle de souffrance due à l’exil, de la séparation, du changement douloureux. Et quand la première génération d’immigrés marocains a découvert cette chanson grésillant sur un vinyle, elle s’est juste tue et a écouté ce morceau en silence jusqu’a la fin. Partir pour au final souffrir, est-ce vraiment le sens de la vie ?

Nass El Ghiwane a fait pleurer, danser et crier tous les marocain.es et Nord-africain.es des années 70 à aujourd’hui. S’indigner c’est le début de l’action et du changement, c’est ouvrir l’espoir d’un monde meilleur où les cerveaux ne fuiront pas en Europe, où les plus démunis pourront compter sur l’Etat pour prendre soin d’elles/eux, où les hommes et les femmes pourront aimer sans être punis. Nass El Ghiwane est un groupe qui a marqué l’histoire de la musique à jamais et nous n’avons pas besoin de Grammy, de Victoires ou autres trophées pour le classer comme groupe mythique.

 

One Reply to “[Musique] Nass El Ghiwane : Wannadi Ana”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.