[Photos] : NADRA نظرة, par Noorseen, ou la photo à la marocaine

Dialna - Nadra

Un projet photographique autour de 14 artistes qui nous donne envie de prendre un billet d’avion direction le Maroc voit le jour !  Mais avant de décoller, on vous conseille de visiter l’expo Nadra نظرة, à la Fondation Maison du Maroc, à Paris, du 17 au 30 juin 2021.

Nadra veut dire regard ou vision en arabe. Cette exposition photo, c’est d’abord l’histoire d’une rencontre entre Nora Moutawahid et le collectif de photographes marocains, Noorseen avec la même volonté de montrer leur Maroc ! Pour obtenir son diplôme de fin d’études Nora doit réaliser un événement culturel de toutes pièces. Ce projet étudiant s’est transformé en vrai projet professionnel pour la jeune femme, et pour le collectif. Au lieu de passer des heures devant un ordinateur, elle va se transformer en véritable cheffe de projet et monter une expo photo en collaboration avec le collectif. 

Dialna - Nadra
Hometown © Marouane Beslem

 Noorseen est constitué de 14 jeunes photographes marocains, ayant toutes et tous grandis dans différentes villes du pays. Ils se donnent pour mission d’amplifier la voix d’artistes marocains sur la scène locale et internationale. Le collectif souhaite encourager la collaboration artistique entre talents émergents et représenter une grande diversité d’esthétiques. Noorseen a été créé en juin 2020 durant la pandémie mondiale, alors que le Maroc était plongé dans un confinement total. 

Le collectif n’est pas uniforme, chacun a son propre style et utilise différents médiums : l’argentique, le numérique, et même le smartphone. Le nombre est leur force. 14 photographes se sont réunis, dont deux femmes (Hind Moumou et FatimaZohra Serri). Iels ont conjugué leurs talents pour montrer leur vision du pays, leur quotidien ! L’objectif ultime, c’est d’être le plus authentique possible et  présenter le Maroc vu par les Marocains. Que ce soit en couleurs ou en noir et blanc, en argentique ou en numérique, en portrait ou en paysage. 

Pour casser ces images orientalistes qui collent au territoire du nord de l’Afrique, ce groupe de jeunes gens veut s’emparer de leur récit et se donne le droit d’être eux-mêmes. C’est en montrant le quotidien dans toute sa poésie et mettant en avant des choses que l’on n’a pas l’habitude de voir que l’on cassera ces clichés racistes et passéistes. Le collectif veut montrer d’autres villes, d’autres paysages, des couleurs plus froide et utiliser un noir et blanc hyper contrasté. 

Dialna - Nadra
Singularity#1
© Mehdi Ait El Mallali

Il y a beaucoup de femmes, photographes au Maroc, mais intéressons nous aux deux femmes du collectif, à commencer par Fatima Zohra Serri qui a un sens de l’image et de la composition incroyable. Son travail est résolument féministe, elle dénonce l’état de servitude des femmes envers les hommes à travers les corvées ménagères, elle parle aussi beaucoup du tabou des règles au Maroc.

Quant à Hind Moumou, elle a un univers ultra cinématographique et réalise des images en noir blanc très travaillées. Elle a décidé de voir le pays en monochrome, tout en poésie. Elle casse les clichés contrastés et colorés du royaume. Chacune de ses photos pourrait être un petit court métrage. 

Quel plaisir de retrouver dans ce collectif deux photographes dont nous vous avions déjà parlé il y a trois ans sur Dialna, Ismail Zaidy, aka l4rtiste et Yassine Sellame, que l’on peut aussi trouver sur Instagram. Les deux jeunes hommes ont, depuis, commencé un beau parcours dans la photographie et sont déjà repérés par les plus grands.

Dans ce collectif incroyable, nous retrouvons également Amine Faiz, Ali El Madani, Mehdi Ait El Mallali, Houssam Eddine Gortfi, Anass Ouaziz, Rida Tabit, Amine Houari, Marouane Beslem, Jalal Bouhsain et Brahim Hour.

Ce jeune collectif s’est fédéré autour d’un même état d’esprit, d’une volonté, celle de montrer l’hybridité de la culture marocaine, d’aborder le royaume sous un autre œil et sous 14 angles différents. Cette exposition porte un regard contemporain et traditionnel à la fois sur le Maroc. Une manière agréable de soutenir cette jeune génération d’artistes qui ont des choses à dire !  Après plusieurs mois de confinements en France, il est temps de prendre l’air et de changer d’horizon au pays du soleil couchant.

NADRA نظرة à la Fondation de la Maison du Maroc, du 17 au 30juin 2021. 

Entrée gratuite

Du Lundi au Vendredi de 10H à 17H

Les week-ends de 11H à 18H

Dialna - Nadra
©Mehdi Ait El Mallali

  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.