[Musique] Abir : Way out

Dialna - Abir

La diaspora nord-africaine aux États-Unis commence à nous livrer quelques perles musicales. Abir est l’une d’entre elles.

Née à Fèz, au Maroc, Abir Haronni grandit en Virginie, aux États-Unis. La musique et le chant entrent dans la vie de la petite fille, dès l’installation familiale en Amérique. Elle découvre les grandes voix américaines, comme Etta James, Whitney Houston, ou encore Beyoncé, qu’elle écoute en boucle, tout comme celle de son pays d’origine ou du monde arabe, comme Najat Aatabou, ou Oum Kalthoum.

Dialna - Abir
Abir – Girls

Son père dirigeait une société de limousine, et quand il venait la chercher à l’école, ils écoutaient pendant des heures des classiques de jazz, et de soul. Elle déclare même avoir appris à chanter en voulant imiter ces divas ! Sa famille lui transmet l’amour de la grande chanson en langue arabe, un bagage culturel d’une grande valeur.

Sur un coup de tête, elle s’installe à New York, après un week-end de visite, s’y sentant naturellement chez elle. La ville qui ne dort jamais l’inspire plus que tout. C’est parti pour une carrière prometteuse.

Dès 2016, elle collabore avec le rappeur Fabolous, ou encore le producteur Illmind. La jeune femme de 25 ans a sorti son premier EP, Mint en octobre 2019. Avec elle, le Maroc n’est jamais loin, même s’il n’apparait pas dans sa musique.

Le truc en plus d’Abir, c’est sa voix. Elle la travaille, et joue avec ses capacités. Résultat, sa pop prend des airs de R’n’b, parfois de house, et la jeune femme se balade avec une facilité déconcertante.

Pour le son du lundi de cette semaine, nous avons choisi pour vous Way Out, sorti en 2018

Son compte Instagram est une vraie déclaration d’amour à la musique et au Maroc, et on adore ça !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Najat Aatabou put me in a neck brace

Une publication partagée par ABIR (@abir) le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.