[Podcast] Jamais sans mon livre #52, avec Bookapax

Dialna - Jamais sans mon livre #52

Jamais sans mon livre #52

Bonjour, et bienvenue dans jamais sans mon livre, sur Dialna, le podcast qui parle de littérature du point de vue des racisés.

Et pour ce 52e épisode, nous avons rendez-vous avec la bookstagrammeuse tant citée par nos invités, Bookapax, Asmaâ Rakho-Mom. En plus de son compte Instagram, Asmaâ a également un podcast dans lequel elle décortique un roman qu’elle vient de lire.

Pour cet épisode, Asmaâ a parlé de livres qu’elle lit ou qu’elle vient de finir : À l’est d’Eden de John Steinbeck, La race tue deux fois de Rachida Brahim et Puissions nous vivre longtemps de Imbolo Mbue. Elle nous a également fait l’honneur de nous lire un extrait de son roman en cours, au titre provisoire de « Le grand entretien ». Asmaâ avait déjà publié un roman, en 2017, Le fils de Zahwa.


Dans ce podcast, Asmaâ a parlé avec nous de ce que la littérature lui fait ressentir, des sujets qu’elle recherche, comme les questions sociales liées au racisme, ou au féminisme mais aussi les parcours de vie. Elle a aussi parlé de sa recherche de représentation, dans les littératures étrangères. Parmi les livres qui l’ont marquée, Asmaâ a mentionné Pachinko de la Coréenne Min Jin Lee, ou encore Les corps célestes de l’Omanaise Jokha Alharthi.


Enfin elle nous a fait une liste de ses romans indispensables :

  • Americanah de Chimamanda NGozie Adichie
  • Martin Eden de Jack London
  • Racines d’Alex Hailey
  • À l’est d’Eden de John Steinbeck
  • L’enfant noir de Camara Laye
  • La grève des bàttu de Aminata Sow Fall
  • Puissions nous vivre longtemps, ainsi que Voici venir les rêveurs de Imbolo Mbue
  • Eldorado de Laurent Gaudé
  • Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

Les podcasts Dialna sont aussi sur Youtube !

(Nos totebags sont disponibles à la vente sur Etsy :  https://www.etsy.com/fr/shop/DialnaFR​​)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.