[Playlist] Saison 4, Décembre 2019

Dialna Playlist décembre

Décembre, c’est la saison de Noël et des fêtes de fin d’année. Et donc des vacances, et des cadeaux ! Alors on vous offre un nouveau voyage musical entre nos sons du lundi de ce mois, et des découvertes pour illustrer nos articles. C’est parti pour la playlist de décembre !

SiR : John Redcorn

La musique, pour Darryl Farris, aka SiR, c’est vraiment une histoire de famille. Comme on vous le disait en présentation du son du lundi, sa mère a fait des choeurs pour Michael Jackson et Anita Baker, et son oncle était bassiste pour Prince. À ses début, SiR forme un groupe avec ses frères et son cousin. Son deuxième album, Chasing Summer est sorti en août 2019.

Sabina Ddumba : Conversation (feat. Kojo Funds)

On a inauguré un nouveau programme qu’on espère vous proposer à nouveau très rapidement. On a tout simplement décidé d’appeler notre podcast « Les conversations Dialna » pour lancer la discussion entre nous et avec vous. Pour le coup, le morceau Conversation de la suédoise Sabina Ddumba tombe à point.

La Rumeur : Nom, prénom, identité

Le premier numéro de nos conversations portait sur les termes qu’on utilisait pour définir notre identité en tant qu’arabe, maghrébin, ou nord-africain.. Vaste question à laquelle chacun.e peut apporter sa propre réponse. Et on a pensé que c’était un bon prétexte pour enfin mettre le groupe La Rumeur dans une de nos playlists. Pour l’occasion Nom, prénom, identité a une bonne place dans notre playlist de décembre.

Haja El Hamdaouia: El Kass Hlou

On ne pouvait pas non plus passer à côté de la légendaire Haja El Hamdaouia, dont on vous avait déjà parlé, pour un son du lundi. Le morceau El Kass Hlou était la recommandation de l’une de nos invitées pour la première conversation Dialana, à savoir Soukaïna Skalli.

Raïna Raï : Zina

Notre invité du mois, dans « Jamais sans mon livre », c’était Tarek. Il a choisi un superbe morceau d’un groupe mythique algérien, Raïna Raï. Pour  lui, Zina, « c’est un classique de la musique algérienne. Je l’écoute à nouveau en boucle, depuis que j’ai vu Papicha ». On rappelle que Tarik Chikhi, compositeur, arrangeur et clavieriste du groupe est malheureusement décédé en novembre dernier.

Mehdi Nassouli : Isemgane

Mehdi Nassouli est le deuxième choix de Tarek, avec le morceau Isemgane. Il est un des grands spécialistes marocains de la musique Gnawa et a travaillé avec les plus grands, au Maroc et à l’international. C’est un des musiciens les plus surdoués, et représente la relève de la musique Ganwa, deqqa et amazigh. Ce natif de Taroudant a d’ailleurs réalisé un projet en hommage à sa ville. Tarek nous parle de lui : « J’aime tellement ce qu’il fait. il porte haut les couleurs du Gnawa dans toute l’Afrique, et dans le monde entier ! » On valide.

Cheb Hasni  : Rani khalithalek Amana

Cheb Hasni, c’est bien plus qu’un simple chanteur disparu. C’est le coeur et l’âme de la musique algérienne, et il était évident de lui consacrer enfin un son du lundi pour égayer notre semaine, et notre playlist mensuelle. Surnommé le Rossignol du Raï, Hasni Chakroun aimait chanter l’amour, la romance, et les sentiments, et a laissé une trace indélébile dans le coeur de la jeunesse du Maghreb.

Farah Rigal : Habbeytak Bessayf

La jeune Farah Rigal a voulu montrer son amour pour la musique de la grande Fairouz en enregistrant un album hommage, dans lequel elle raconte aussi l’influence de la diva libanaise sur sa vie. Dans l’interview qu’elle a accordé à Dialna, elle revient sur son parcours et son amour de la chanteuse libanaise Fairouz.

Fairouz : Sa’altak Habibi

On ne pouvait pas ne pas rajouter la grande Fairouz elle-même, après avoir parlé de l’album hommage de Farah Rigal. On pourrait l’écouter pendant des heures et des heures. Le choix de la chanson a été si difficile, qu’on s’est décidées à la dernière minute. Voici Sa’altak Habibi.

Jorja Smith : The one

Jorja Smith, c’est la douceur qu’il nous faut en ce mois de décembre. Drake, Kali Uchis, Kendrick Lamar, Burna Boy, tout le monde est séduit par la jeune artiste. Avec un album, elle a déjà conquis le monde entier. Normal pour Dialna de lui consacrer un son du lundi.

Carte de Séjour : Sounefir

Les filles de Romorantin de Nassira El Moaddem parle entre autres de la France rurale, ouvrière et aussi immigrée. Obligé de penser au groupe Carte de séjour, qui représente tous ces aspects ! Cette fois, on a choisi le morceau Sounefir.

Bonus

Mariah Carey : All I want for Christmas is you

Noêl sans Mariah Carey, c’est comme Dialna sans playlist ! On en n’a jamais assez ^^ ! Et puis c’est l’occasion de découvrir le nouveau clip que la diva a fait pour ce tube qui date de 1994.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.