[Playlist] Saison 3, Avril 2019

dialna - playlist avril

C’est l’heure de la playlist du mois d’avril. une playlist un peu plus courte, car on s’est permis de prendre des vacances.

Alors du coup notre playlist est courte, mais de qualité 🙂 comme tout ce qu’on fait d’ailleurs ! N’hésitez pas à relire nos anciens articles, à vous abonner sur notre compte spotify et a parler de nous comme jamais 😉 À l’aube du ramadan 2019, on vous concocte de belles choses et on compte sur vous.

Voici donc notre playlist d’Avril !

 

Burna Boy : On the low

Pour commencer une semaine sur le « male gaze », on s’est dit que On the low de Burna Boy en est un bon exemple. On vous l’a donc sélectionné pour notre premier son du lundi de ce mois d’avril. Ce jeune diplômé nigérian est au croisement de musiques Dance-Hall, Afrobeat, R & B et Hip-Hop. et on aime.

Rockwell : Somebody’s watching me

Cette chanson décrit très bien cette sensation désagréable d’être observé, dans la ville, dans une salle, sur le net… Voilà ce que l’on vit nous les femmes depuis toujours. En plus d’être scrutée, on doit écouter les commentaires évaluateurs de ces messieurs, comme nous le disions dans notre article sur le male gaze !  Dialna donne du pouvoir au Girl Gaze et vous invite, toutes à danser sur ce morceau old school après avoir lu notre article coup de gueule ! Danser sur la playlist dialna au bureau, dans votre chambre, dans la rue et ne vous souciez pas du regard des autres, encore moins celui des mecs.

 

Meemee Nelzy : Siziem kontinan

Pour son passage dans « Jamais sans mon livre », Patra a selectionné un titre de la grande Meemee Nelzy, cette artiste caribéenne. Siziem kontinan est un titre composé par Meemee en 2014 pour représenter la Guadeloupe lors d’un grand concours de chant intercaribéen en Martinique.

Childish Gambino : This is America

Quand Donald Glover a sorti la vidéo de This is America, il a complètement cassé Internet. Des centaines de millions de vues, des dizaines de vidéos et articles décryptant tous les messages cachés du clip, des centaines de reprises dans de nombreux pays, et trois Grammy Awards plus tard, la plupart des médias ne comprend toujours pas le caractère racistes des violences policières. Tout juste arrivent-ils à le voir aux USA, mais ils ont toujours des problèmes de vue, pour les affaires en France. Depuis la publication de ce son du lundi, début avril, d’autres cas de morts suspectes de jeunes hommes noirs ont eu lieu…

Lofti Bouchnak : Tunis Ena Wel Hob

Parfois on quitte une ville que l’on aime pour mieux l’apprécier. Rania Aoun a quitté Tunis pour Montréal, pour une nouvelle vie pleine de challenges. Même si aujourd’hui, elle est complètement installée au Canada, la Tunisie ne cesse de chanter en elle. Pour illustrer son interview, on a choisi la déclaration d’amour de Lofti Bouchnak, Tunis Ena Wel Hob.

Lotfi Bouchnek- Daly Gana- Asma Ben Ahmed : Chargi Tabsima

On tenait aussi à inclure cette belle chanson, qui réunit plusieurs chanteuses et chanteurs tunisien.nes et redonne de l’espoir à ce pays qui a vécu une révolution et beaucoup de chamboulements politiques mais qui s’accroche. Une chanson qui déclare son amour pour ce pays magnifique, qui parle à toute sa diaspora et se dire surtout que le meilleur reste à venir.
Et comme Spotify ne la connait pas, c’est un bonus ici 😉

Soul II Soul : Back to life

On a choisi ce classique de la fin des années 80 pour revenir après une petite pause. Et on revient plus fortes que tout 😉

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.