[Playlist] Saison 03, Mai 2019

dialna playlist mai

La playlist du mois de Mai est là ! Pendant ce mois, qui correspondait quasiment au mois de Ramadan, nous avons voulu lancer une nouvelle rubrique, Paroles de femmes, pour laisser des femmes musulmanes françaises s’exprimer. Résultat, notre playlist est encore une fois majoritairement féminine, avec de belles découvertes. C’est parti pour la playlist du mois !

Pongo : Baia

Quand on pense à la reine angolaise, et à la musique, on pense forcément à Pongo. Elle s’est d’ailleurs autoproclamée nouvelle princesse du Kuduro, plus exactement. Pour le prouver, elle a sorti l’an dernier son premier EP, intitulé Baia. Son but ? Faire danser le monde entier, et son pari est réussi. Âgée de 25 ans, Pongo écrit et interprète ses propres morceaux, et nous propose un Kuduro métissé et progressif. Sa voix alterne entre puissance et fragilité pour finir de nous entraîner.

Joy Slam : L’art de la joie

Celle qui se définit comme « poétesse-itinérante » fait partie de la scène slam belge depuis quelques années maintenant. Joy Slam est âgée de 28 ans, vient de Namur et revendique aussi ses racines burundaises. Dans ses textes, elle met en avant ses combats en tant que femme, ainsi qu’en tant que membre de la diaspora africaine. C’était tout à fait logique que l’on choisisse l’un de ses titres, L’art de la joie en son du lundi.

Lolo Zouaï : Moi

Pour ce premier Paroles de femmes, avec Wahiba, on a voulu remettre à l’honneur Lolo Zouaï. Cette jeune américaine d’origine algérienne fait sensation, est là où on ne l’attendait pas. Avec le morceau Moi, elle parle de la difficulté de créer son identité et de se sentir chez soi quelque part.. Ça vous parle ?

Public Enemy : Fight the power

Ne jamais croire aux élites dominantes, toujours se battre contre l’injustice et pour ses droits ! Quel bonheur d’avoir donné une tribune à la militante Bruxelloise Ruth Pala concernant la convergence des luttes. Ce morceau de Public Enemy, Fight the power qui a fait partie de la B.O du chef d’oeuvre Do the right thing de Spike Lee est toujours d’actualité. Prenez l’espace public et ne lâchez rien ni pour les droits civiques, ni pour les droits des LGBTQI+, ni pour le climat !

Dalida : C’est un jour à Naples

Naples, c’est le vrai personnage principal du livre Le jour avant le bonheur d’Erri de Luca qu’Annia a choisi de ramener pour son épisode de Jamais sans mon livre. Et qui mieux que Dalida pour le chanter ?

Oxmo Puccino : Peuvent pas

Le roi est mort. Vive le roi. On croit Oxmo Puccino dépassé, trop vieux pour rapper et il revient plus fort, percutant, et pertinent qu’on ne le pensait. C’était normal pour nous de choisir son nouveau morceau, Peuvent pas, pour notre son du lundi.

Miraa May : Nobody

Pour l’épisode de Meryam de Paroles de femmes, nous avons choisi Nobody de Miraa May. Cette jeune anglaise d’origine algérienne a sorti son premier EP N15 en 2016. L’an dernier, c’est un autre EP Care Package que la jeune artiste sort. La jeune femme se raconte dans ses morceaux, sans vouloir pour autant se mettre des barrières artistiques. Cet électron libre écrit et compose ses chansons, prend la parole selon ses termes.

D’Angelo : Lady

Au cas ou vous n’auriez pas capté, Dialna est un magazine féministe. La jeune Mawja Mona, talentueuse jeune femme de plume, nous a offert un très beau texte rendant hommage aux femmes de sa vie. Alors on lui offre un superbe morceau, vraie déclaration d’amour aux femmes de notre parrain D’Angelo, Lady. Et on espère pouvoir booster ses rêves.

Mary J. Blige : Thriving feat Nas

Ce morceau de la queen Mary.J Blige est une découverte après l’exposition « Décloisonnement » à Bruxelles réalisée par notre Nora Noor. On dirait une robe haute couture pour toutes ces femmes racisées photographiées ! Si un jour vous devez chercher un job, attaquer un entretien, affronter un.e collègue relou, impulsez notre son du lundi, Thriving , dans vos écoutilles et que la force soit avec vous toutes !

Imany : Take care

Imany, de son vrai nom Nadia Mladjao est française d’origine comorienne, tout comme notre troisième invitée de Paroles de femmes, Danya. Elle débute une formation sportive dans le sud de la France et arrive en finale des championnats de France jeunes. La jeune Nadia devient ensuite mannequin et va vivre à New-York, où elle commence à faire de la musique, en prenant le pseudonyme Imany. Take care est issu de son premier album The Shape of a Broken Heart.

2Pac : Dear Mama

Le lendemain de la fête des mères on se devait de rendre hommage à toutes ces mères célibataires, qui se lèvent le matin pour nourrir une famille sans l’aide de personne, celles que la société méprise d’être mère et pauvre. Afeni Shakur a été une de ces femmes et pourtant elle a éduqué un philosophe et un poète des temps moderne. On est avec vous, Mama’s de tout coeur <3. Dear Mama, c’était notre dernier son du lundi du mois de mai.

Nawal : Musica

Nawal est une artiste franco-comorienne, et porte le même prénom de notre quatrième invitée de paroles de femmes, elle aussi de la même origine. Elle écrit et compose ses textes, chante et joue entre autres du gambusi (instrument traditionnel comorien), de la guitare, de la flûte du piano, et j’en passe. Elle mélange spiritualité soufie et musique de manière très naturelle. Justement le titre choisi s’appelle Musica.

Rihanna : Work feat. Drake

Le travail salarial peut-être source de grande souffrance. Mais travailler pour construire son empire dans la cosmétique et le luxe, on dit OUI. C’est ce qu’a fait Rihanna pour notre plaisir et aussi la mort de notre carte bancaire. On attend quand même toujours un nouvel album…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.