[Musique] Greentea Peng : Downers

Dialna - Greentea Peng
Aria Wells, connue sous le nom d’artiste de Greentea Peng, est une chanteuse de 25 ans, compositrice néo-soul et se décrit comme une artiste R’n’B psychédélique du sud-est de Londres.
Elle tire son nom de scène de son amour pour le thé vert et du mot argotique londonien « peng », qui signifie séduisant ou délicieux. Influencée musicalement par Erykah Badu, Miss Dynamite, Lily Allen et fan amoureuse absolue de Lauryn Hill, elle nous chante sa vision de la « Green Spirituality »  dans le morceau Downers (tranquillisant en français). Avec sa voix rauque, elle fredonne des textes révolutionnaires. Car Greentea Peng est convaincue que nous vivons une période de changement radical et que nous devons tout reconstruire en respectant nature et spiritualité.

 

Greentea Peng est également connue pour son style de mode singulier et ses tatouages qui témoignent des moments important dans sa vie. Comme ses chansons, sa peau est couverte de textes et de codes racontant son élévation spirituelle et les aléas de la vie.
« Certains tatouages sont réfléchis, d’autres sont tout à fait inconscients ou juste pour le plaisir. J’aime les tatouages et je ne pense pas consciemment raconter une histoire, mais peut-être que, inconsciemment, ils le font. Mon tatouage le plus récent est le symbole du chakra de la gorge qui se trouve sur ma gorge pour me rappeler de toujours chanter », explique la jeune artiste dans la presse
Dialna - Greentea Peng
Greentea Peng (DR)
Le morceau Downers est un sort qu’elle nous jette, avec sa voix éraillée, elle nous envoûte littéralement ! Le texte nous raconte la difficulté de vivre dans ce nouveau monde, qu’elle affronte en fumant les fleurs du mal et nous décrit toutes les sensations qui traverse son corps, le temps d’une inhalation. Le son de la harpe en arrière plan nous fait entrer de l’autre côté du miroir, dans un monde ou l’on ne contrôle plus rien. Le texte, puissant, met en scène les effets de la drogue sur le corps et l’esprit.
Sujet sensible, dont beaucoup de poètes, de chanteurs/euses et d’écrivain.es se sont emparés, mais Greentea Peng y apporte un je-ne-sais-quoi, qui mérite toute notre attention.
Une artiste 100% nature et une belle découverte.
I can’t smell the flowers
Felt empty now for hours
Lost my powers
Now, I can’t smell the flowers
I’m sick of all these towers
Think I done too many downers
Hard to see the value in these half-hearted encounters
Can’t deal with the truth
So we just change the world around us
To feel and smell just like we want it to
Fuck what we’re meant to do
Can’t hang ’round, be no fool
Wasting time just getting high
Getting high to get by
Clear my mind, yeah, blue skies
All this time I’ve been flying
From up here
I can’t smell the flowers
Felt empty now for hours
Lost my powers
I can’t smell the flowers
And I’m sick of all these towers
Done too many downers
Stuck inside a space
I have created for myself
To be ’round no one else
I’m working on my spells
To get me out here
Oh, yeah,…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.