[Musique] ENNY feat Jorja Smith : Peng Black Girls Remix

Dialna - Enny

Signée sur le label de Jorja Smith, la jeune rappeuse londonienne Enny nous offre un  titre brillant, véritable hymne à la beauté plurielle des femmes noires et casse le diktat du colorisme. 

Tout d’abord on vous souhaite une année 2021, pleine de bonheurs, d’amours, de santé, de prospérité et de belles lectures. Nous allons casser la tradition de la chanson de début d’année par Mariah Carey pour vous offrir  le morceau Peng Black Girls Remix avec sa punch line extraordinaire ! I was black when it wasn’t even in style.

Enny & Jorja Smith sont deux femmes noires sublimes. C’est beau de voir la solidarité entre deux femmes artistes. Jorja Smith jeune artiste installée s’est prise de passion pour Enny jeune rappeuse britannique de 25 ans, au point de la signer sur son label, FAMM.

Toutes les deux célèbrent les femmes noires britanniques avec un punch et une énergie incroyable. La phrase “Want a fat booty like Kardashians? (No) / Want a fat booty like my aunty got, yo” peut aider à comprendre la vision de la jeune rappeuse Enny qui a écrit cette chanson.

Enny est une jeune femme issue du sud-est de Londres. La jeune femme chante et rappe, et a rejoint ses consœurs Shaybo, Ivorian Doll, Br3nya et Darkoo pour dynamiter une scène rap complètement dominée par les hommes. Elle constate comment ceux-ci ont posé un regard pauvre sur les femmes noires dark skin.

« Lorsque je regarde autour de moi, ma famille, mes amis ou même des femmes au hasard, j’hallucine en pensant au fait que la société et même notre propre culture nous répètent que nous ne sommes pas jolies à cause de la couleur de notre peau ou de certains traits physiques… », explique-t-elle en interview.

Plus qu’une chanson, Peng Black Girls est une déclaration d’amour. Enny y rappe ses lyrics avec une voix saccadée, presque métallique. Quant à Jorja Smith, on reconnait sa voix éraillée les yeux fermés. Ces deux femmes nous emmènent dans une joute oratoire jubilatoire et capturent l’essence de la beauté qui existe au sein de la diaspora des femmes noires.

Encore une fois la plate forme Colors a tapé fort, le carton musical début 2021 sera porté par deux chanteuses  noires, elles vont faire péter les streaming.

Edit : Le titre Peng black girls avait une version originale avec deux femmes noires darksin, Enny et Amia Brave. La présence de Jorja Smith, plus connue certes, mais aussi lightskin sur ce remix renforce l’invisibilisation des femmes noires. Pour plus d’informations, voici un post instagram qui explique en détails cette problématique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.