[Livre] Élise Saint-Jullian, LK. Imany : Musulmanes du monde

Dialna - musulmanes du monde

La nouvelle sortie des éditions Faces Cachées est un livre illustré, jeunesse qui met en lumières des portraits de femmes, inspirantes, pionnières dans leurs domaines, et musulmanes. Musulmanes du monde, écrit par la journaliste Élise Saint-Jullian et illustré par LK. Imany sort le 30 avril et propose une vision positive de ces femmes.

Dialna - Musulmanes du monde
« Musulmanes du monde » édité chez Faces Cachées

Avec trente portraits illustrés, Musulmanes du monde permet aux jeunes adolescent.e.s musulman.e.s ou non, de découvrir des destins de femmes incroyables, et musulmanes, chose rare dans les ouvrages jeunesse. Ces dernières années, de plus en plus de livres pour les jeunes ont abordé la question de la place des femmes dans l’histoire ou dans l’art, mais les femmes musulmanes y sont peu présentes. C’est ce constat qui va pousser Élise Saint-Jullian à faire des recherches et écrire sur elles. « Faites le test vous-mêmes. Quand on tape ‘femmes musulmanes inspirantes’ sur Google, on est très vite limité à quelques noms seulement, dont celui de Malala, qui revient systématiquement », explique la journaliste. L’histoire n’a pas retenu de femmes musulmanes inspirantes, Élise Saint-Jullian a donc décidé de s’en charger.

Dialna - Musulmanes du monde
Élise Saint-Jullian, auteure du livre « Musulmanes du monde », chez Faces Cachées éditions ©Linda Rachdi

Pour autant, les médias, notamment français regorgent d’articles polémiques sur les femmes musulmanes, et le voile. C’est ce traitement biaisé que la jeune femme entend rééquilibrer par son travail, en tant que journaliste, mais aussi en tant que musulmane. « Aujourd’hui, la plupart des articles sur les femmes musulmanes focalisent très souvent sur le voile que portent certaines d’entre elles », déplore-t-elle. « On leur demande souvent pourquoi elles portent le voile, on les questionnent sur les difficultés qu’elles rencontrent, mais jamais sur leurs réalisations, leurs réussites. Elles sont aussi fréquemment présentées comme des victimes : d’islamophobie, d’agression, ou des hommes de leurs communautés. Mais les femmes musulmanes sont bien plus que ça. Il faut raconter leur parcours inspirants pour changer le regard porté sur elles », insiste-t-elle.

Alors Élise Saint-Jullian a cherché des femmes ayant innové dans leur pays, leur région. « Dans le livre, on peut trouver la première musulmane à avoir escaladé l’Everest, la première à avoir reçu un prix Nobel, la première à être devenue pilote. Elles ont ouvert la voie à d’autres femmes », détaille l’auteure. C’est cette démarche qui l’a inspirée tout comme l’illustratrice LK. Imany à qui elle a proposé de l’accompagner sur ce projet. Ces femmes dans l’action, pas du tout passives ont pleinement inspirée la dessinatrice.

L’auteure la remarque d’ailleurs sur Instagram et lui propose de collaborer sur son livre. « J’adore dessiner des femmes dans l’action, des portraits vivants, en mouvement »,  explique-t-elle. « C’était vraiment le projet qu’il me fallait. D’autant que je voyais ce genre de projets se faire à l’étranger, et rien en France. On en a vraiment besoin », poursuit-elle. 

Les deux jeunes femmes se lancent donc dans l’écriture et le dessin de femmes pionnières dans leurs domaines, innovant elles-mêmes, d’une certaine manière, dans la littérature jeunesse, avec un premier livre mettant en valeur ces femmes. « Ce livre est vraiment dans la continuité de mon parcours. Je venais de me remettre au dessin quand la proposition d’Élise est arrivée. J’avais repris confiance en mon trait, mon style. On était dans un moment où les questions sur la race, le patriarcat venaient sur le devant de la scène. Je ne pouvais qu’être partante », explique l’illustratrice.

Dialna - Musulmanes du monde
LK. Imany est l’illustratrice de « Musulmanes du monde », chez Faces Cachées éditions ©Linda Rachdi

L’autre point fort du livre, c’est la diversité de ces femmes. On y trouve des femmes africaines, asiatiques, issues du monde arabe, occidentales ; mais aussi des femmes âgées, des adolescentes ; des femmes en situation de handicap, des femmes valides. L’auteure y tenait absolument. « On parle souvent de LA femme musulmane au singulier, alors qu’elles sont plurielles, différentes. Les femmes de ce livre viennent d’une vingtaine de pays. Je souhaitais montrer toute leur diversité. Cela permettra, je l’espère, aux adolescentes de pouvoir se retrouver dans des modèles qui leur ressemblent », détaille Élise Saint-Jullian. Cette diversité est également primordiale pour l’illustratrice qui prend à coeur de rendre compte en détail des différentes carnations, différents physiques. « Je veux représenter les traits de ces femmes sans les blanchir, ce qui est fréquent dans l’illustration. Sans rapetisser le nez, ou mincir les corps », ajoute-t-elle.

Le résultat est un livre passionnant, relatant trente parcours impressionnants. On découvre des destins fascinants, des femmes fortes, des modèles d’engagement. De la résistante kabyle Lalla Fatma NSoumer, à la danseuse de ballet australienne Stephanie Kurlow, en passant par l’espionne résistante Noor Inayat Khan, ayant énormément inspiré Élise Saint-Jullian, et la militante écologiste somalienne Fatima Jibrell, ayant, elle, marqué LK. Imany, Musulmanes du monde vous embarque dans un voyage d’empouvoirement à leurs côtés.

Le livre est accessible à partir de 11 ans et sort le 30 avril dans toutes vos librairies.

 

L’auteure et l’illustratrice étaient en live avec nous sur Instagram pour parler de leur ouvrage

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par dialna.fr (@_dialna_fr)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.