[Podcast] Jamais sans mon livre #56, avec Nadia Henni-Moulaï

Dialna - Jamais sans mon livre #56

Jamais sans mon livre #56

Bienvenue dans « Jamais sans mon livre », sur Dialna, le podcast qui parle de littérature du point de vue des racisés. L’invitée du jour est journaliste, éditrice et autrice, au prénom parfait, Nadia Henni-Moulaï. Nadia a publié en 2021 un livre très personnel qui parle de l’histoire de sa famille, de son père et de l’Algérie, Un rêve, deux rives, aux éditions Slatkine et Cie. Elle y aborde son enfance, mais aussi les silences, les colères d’un père plutôt taiseux, caractériel, avec un passé très particulier qu’elle découvre au fil des années. 

Dialna - Jamais sans mon livre #56
Un rêve, deux rives de Nadia Henni-Moulaï aux éditions Slatkine et Cie

Nadia Henni-Moulaï a aussi parlé de sa lecture du moment, La ferme des animaux de George Orwell, et aussi de sa lecture précédente, toujours par Orwell, Pourquoi j’écris et autres textes politiques. Nous avons aussi discuté des livres qu’elle a lus enfants, ceux qui l’ont marquée, les classiques qui l’attendent encore : La Petite Fadette, de George Sand, Lullaby de JMG Le Clézio, toute la saga d’Elena Ferrante, Demande à la poussière de John Fante, La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole, L’orientalisme et Culture et impérialisme d’Edward Saïd, les ouvrages de Kateb Yacine, Mouloud Feraoun, Achille Mbembe, Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu, les romans de Romain Gary, de Jack Kerouac, notamment Sur la route, L’art de perdre d’Alice Zeniter, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee, Eugénie Grandet d’Honoré de Balzac qu’elle a voulu lire, enfant, les livres Harlequins que sa grande soeur lisait.

Nadia a aussi mentionné des ouvrages qu’elle a écrit : Portraits croisés : la guerre d’Algérie, Petit précis de l’islamophobie ordinaire, mais aussi du média qu’elle a créé, Melting Book et de la musique de Sade qu’elle écoutait en écrivant.

Les livres de prédilection de Nadia Henni-Moulaï sont :

  • La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole
  • Pourquoi j’écris et autres textes politiques de George Orwell
  • La saga d’Elena Ferrante
  • Le fils du pauvre de Mouloud Feraoun
  • toute la bibliographie d’Edward Saïd
  • Berbères juifs: L’émergence du monothéisme en Afrique du Nord de Julien Lacassagne Cohen

One Reply to “[Podcast] Jamais sans mon livre #56, avec Nadia Henni-Moulaï”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.