[Photo] Collectionneuses & collectionneurs, bonjour

En plus d’être photographe, je co-gère depuis deux ans et demie, une galerie photo sur Bruxelles  ! Oui en plus de faire des images, je montre celles des autres et j’adore ça 🙂

Mon kiff absolu, c’est de découvrir un univers photographique, rencontrer la personne et si tout se passe bien montrer son travail sur des murs en imaginant une scénographie qui sert l’histoire de la série.

Oui j’aime travailler avec des photographes auteur(e)s  qui ont des choses à nous raconter. Mais à quoi bon accrocher des images, si on ne les vend pas ? Exercice ô combien difficile mais passionnant.

dialna - collectionneurs
Moi par ©Christian Grau

 

Vendre de l’art c’est tout un art.

En général, quand une personne a un coup de cœur pour une photo, ce n’est jamais le fruit du hasard, il y a forcément une résonance en elle. Comme quand on tombe amoureux ! C’est la même chose.

Depuis que je travaille au sein de notre galerie, j’encourage les gens à acheter de l’art, pas pour m’enrichir (si seulement) mais pour bien faire comprendre aux visiteurs (ses) que l’achat de photos, ce n’est pas seulement que pour les riches. Bien au contraire, mais pour tout le monde !!! Un jour un « Bghar » (traduire par un boeuf, un plouc) m’a dit sur un ton sexiste : Nora arrête d’essayer de me vendre ta came, je te vois venir !
Autant vous dire qu’à ce moment là je n’ai pas caché mon mépris envers cette personne. OK, on est pas obligé d’avoir une sensibilité artistique, mais la politesse c’est un peu obligatoire à un certain âge ! Non, je te vends pas une vulgaire came, mais une œuvre qui a été réalisée par un artiste qui a mis un bout de son âme et de son savoir faire dans sa photo. Pour acheter de l’art, il faut un minimum de savoir vivre et de finesse, pas juste de l’argent, ce qui n’est pas donné à tout le monde !

Et j’aime vendre des photos à des gens qui ont cette sensibilité, j’ai l’impression que tout le monde est gagnant, de l’artiste qui va avoir son œuvre accrochée sur le mur d’un habitat, au galeriste qui va augmenter son réseau de collectionneurs.

 

dialna- collectionneurs
Florence d’Elle « Rebirth » http://www.florencedelle.com

 

Achetez de l’art !!!

Je ne vous encouragerais jamais assez à visiter des expositions, à parler avec des artistes et bien évidemment à acheter des œuvres. Contrairement à ce que l’on croit, toutes les pièces ne sont pas à 100 000 euros …Non, vous pouvez acheter des pièces à 50 euros, 250 euros ou 1500 euros… ! Ça vous parait beaucoup ? On peut le comprendre en ces temps difficiles. Demandez aux galeristes un paiement échelonné, il ne dira pas non, vous pouvez aussi demander à vos amis de faire un pot commun et de vous offrir entre vous des œuvres… Une idée au passage 😉

Ça ne fait pas longtemps que je m’autorise de collectionner des photos, il y a 5 ans de cela je travaillais dans une galerie parisienne et un jeune garçon de 14 ans a changé ma vision. Il est resté bloqué devant cette photo, comme hypnotisé….

dialna - collectionneurs
Natasha lythgoe série « Opening » http://www.natashalythgoe.com/

Eh oui, c’est un adolescent qui m’a donné ma première leçon de collectionneuse 🙂 en me disant cette jolie phrase : « Il me faut cette photo avec moi, maintenant que je l’ai vue, je ne pourrais plus vivre sans ». 

Au tant vous dire que j’étais super émue face à autant d’intelligence et de sensibilité. Il voulait se priver de Noël et d’anniversaire pendant un an, en demandant à ses parents l’achat de cette photo.

 

 

 

 

 

 

Ma collection privée

Je n’ai pas de règle concernant le choix d’achat des photos, ce sont des oeuvres qui me touchent vraiment et qui m’apportent une énergie protectrice, ce n’est pas juste un décor au dessus de mon canapé. Julie Poncet est l’artiste qui me donne envie d’acheter des photos de manière compulsive. Elle me touche, car nous avons beaucoup en commun, à commencer par le féminisme mais surtout par accepter notre féminité et la voir comme une force, non comme un handicap.

dialna - collectionneurs
Julie Poncet © Rosa Mortalis http://julieponcet.com/

J’ai eu la chance de l’exposer et de travailler avec elle, et quel bonheur ! Aujourd’hui, elle est exposée dans de très bonnes galeries, et elle a obtenu le prix picto (Bravo madame ! )

 

Ma prochaine acquisition… C’est ce regard de femme gitane par Vanessa Gilles, comme ce jeune garçon quand j’ai vu cette photo c’était l’amour absolu, comment vivre sans ? Impossible…

dialna - collectionneurs
Vanessa Gilles © Ojos http://www.vanessagilles.com/

 

NB: Si vous voulez parler photo, venez au loft photo, rue Foppens 8 1070 à Bruxelles, en ce moment nous présentons le travail de Franck Landron photographe, cinéaste, éditeur, artiste bref un créateur et il présente sa série « Ghost » 60 ans de photos exposé DP Franck Landron LF    Magnifique !

Sur la photo de couverture c’est la série « Chardon Rouge » de Julie Poncet.

Rejoignez-nous sur Facebook

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *