[Musique] Lous and The Yakuza : Dilemme

Dialna - Lous and The Yakuza

Quand on regarde le parcours de Marie Pierra, alias Lous and The Yakuza, on se dit que le titre « La fureur de vivre », lui irait comme un gant. Jeune Afro-européenne de 23 ans, elle est née au Congo, a vécu au Rwanda et a étudié la philosophie en Belgique. Elle se retrouve à la rue, et comme toutes les femmes SDF, y a subit des agressions innommables. Un moment douloureux et encore frais dans sa jeune tête. Pourtant elle n’a pas perdu son esprit, focus sur la musique et l’ambition, elle ne lâche rien et finit par percer dans le monde de la musique, milieu ô combien fermé.  Par sa force du travail et sa volonté de réussir trempé dans de l’acier, Lous and The Yakuza s’apprête à sortir son premier album. Cette femme est juste incassable.

Dialna - Lous and The Yakuza
Lous and The Yakuza
(DR)

“Je veux être l’exemple d’une femme noire qui a réussi toute seule, envers et contre tout”

 

Notre son du lundi Dilemme parle de transformation, car malgré son jeune âge, Lous and The Yakuza est très lucide sur la fragilité du bonheur. Cette chanson parle de l’amour qui se transforme en haine et la joie en douleur. Plus que n’importe qui, elle sait à quel point ces moments sont fragiles et pourtant elle débite ses textes comme une mitraillette, avec un visage de guerrière, une énergie qui embrase tout sur son passage. Dilemme parle aussi de survie dans un monde ultra violent. Lous nous dit qu’elle a créé un bouclier autour d’elle, c’est une vraie machine de guerre prête à fighter le marché du disque et gagner la partie haut la main !

Son clip est soigné, il appuie les contrastes et les paradoxes de la vie. Le vêtement versus la peau, le masculin versus le féminin, les grandes demeures versus la rue, le mouvement versus l’immobilité… Quand à la photogénie de cette femme pffff… Son visage illumine l’écran à lui tout seul.

On aime les ambitieuses assumées. Belle route à elle et à vous toutes.

LYRICS :

Dilemme
lous and the yakuza
Au plus j’ai la haine, au plus ils me font de la peine
Ce n’est pas un drame, si je ne fais plus la fête
Lous, si sereine ou fais-tu juste la guerre?
La vie est une chienne qu’il faut tenir en laisse
Vivre me hante
Tout ce qui m’entoure m’a rendu méchante
Si je rate, je recommence
Quand je suis triste, je chante
Ne jamais tout donner de moi
Dans ce monde c’est le diable qui est roi
Elles me disent que j’ai la poisse
« Blague à part » devient « Lous à part »
Seule, seule, seule
Si je pouvais je vivrais seule
Loin des problèmes et des dilemmes
Na, na, na, na, na
Si je pouvais je vivrais seule
Loin de mes chaines et des gens que j’aime
Na, na, na, na
Si je pouvais je vivrais seule
Loin des problèmes et des dilemmes
Na, na, na, na, na
Si je pouvais je vivrais seule
Loin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.