[Musique] Lioness : Dreams

Dialna - Lioness

Réapprendre à rêver en écoutant l’artiste incroyable qu’est Lioness, connue sous le nom civil de La-Toya Mwoombola (ou Dr Mwoombola). 

Lioness est la fille de deux grands universitaires, et grandit en Namibie. Elle décide de devenir médecin quand elle se rend compte du peu de docteurs qui existent dans son pays. « J’ai toujours été entourée de gens brillants qui comprenaient l’importance d’avoir une profession qui vous assure une sécurité financière« , déclare-t-elle en interview.

Son premier contact avec la musique lui vient de sa mère. Elle faisait partie d’un groupe, et avait pour habitude de chanter des chansons à la guitare à ses deux filles. Lioness, voyant sa mère doctorante et jouant d’un instrument, intègre très tôt l’idée que l’on peut être universitaire et artiste. 

« La musique est très saisonnière et imprévisible, je veux encourager les geeks comme moi à faire partie de deux mondes différents, c’est ok…« , expliquait-elle à la presse.

Cette rappeuse, chanteuse et médecin est une femme incroyable. En plus d’être belle, son assurance, sa voix et son débit font qu’elle ne ressemble à personne. Lioness n’a pas peur de rêver haut et fort, elle assume son ambition et son attitude sans s’excuser d’être sexy en plus d’être intelligente. Si ça vous impressionne, passez votre chemin. Lioness est prête pour remplir les stades et faire vibrer le monde. Elle veut représenter les femmes namibiennes comme il se doit, c’est-à-dire avec force et prestige. 

Dreams est sorti en 2017. Dans ce morceau qui se veut motivant, elle met l’accent sur les difficultés qu’elle a endurées dans sa vie et sur la façon dont son avenir s’est ouvert pour le mieux. La chanson est en deux langues, à savoir l’anglais et l’oshiwambo (une langue parlée par les Aawambo de Namibie).

Lioness/docteur La-Toya Mwoombola fait partie des combattantes du COVID 19, elle a été au front pour lutter contre la pandémie, elle a montré au monde entier de quoi sont capable les femmes africaines. 

Lioness nous a relevé la tête avec sa flamboyance, son courage et ses morceaux qui sont déjà intemporels. Accordons-nous le droit de rêver à une vie meilleure ! 

Intro:
Kashipu ku lala ondjodhi
Shaasiku weitala
Shaasiku weitala
Yeye yeye

Verse 1:
Look at me
Look where I came from
I was the goat from the get go
I cannot sign any labels
You get what you give and you take more
Saying they got me where they wanted me
I’m just thinking they’re out of their minds
I been a vibe, I’m a vibe
That’s something that they don’t like
Been through the most
Been through the drought and the storm
I been through it all
I ain’t for jokes
I have proven, I am more relevant than the rest of these folks
Remember the name, remember the throne
That is mine for the take
Remember the date
Remember the feature got it costing
Busting out my plastic just for a couple of k
Ayy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.