[Photos] Boushra Almutawakel

 

 

Mesdames, cette journée du 21 janvier 2017, you made my day !!! Toutes ensemble contre la misogynie, un mouvement mondial s’est rallié à la Women’s Washington march ! Toutes avec vos bonnets roses, vos sourires, vos slogans et vos panneaux vous m’avez émue aux larmes.

Parmi toutes les contestations et démonstrations de cette manifestation, un portrait à été emblématique à cette marche :

dialna -womansmarch- Boushra Almutawakel3

Évidemment ce « portrait-logo » n’est pas passé inaperçu, il a irrité certaines pseudo « féministes », a été diffusé dans tout les réseaux sociaux de la terre, affiché sur tout les murs des USA et on a bien sûr applaudi le travail d’un mec graphiste Jim Marshall de l’agence SUBLIMINAL PROJECTS.

Oui mais… Cette image ne vient pas du cerveau d’un graphiste mais bel bien d’une photographe Yéménite, Boushra Almutawakel. Voici l’original qui date de 2013 :

dialna -womansmarch- Boushra Almutawakel 4

 

Cette photo fait partie de la série Hijeb qui parle des différentes causes et façons de porter le voile. Elle dira de cette série :

«Personne ne devrait avoir le droit de vous dire comment vous vêtir. Personne ne devrait pouvoir vous imposer le port du voile, pas plus que quiconque ne devrait avoir le droit de vous le faire ôter : ces législateurs ne valent pas mieux que les extrémistes islamistes, ils ne montrent aucune tolérance pour l’altérité».

Donc ça me paraissait normal de rendre à Boushra ce qui appartient à Boushra ! En tout cas j’espère que l’agence en question a payé ou demandé des droits de reproduction à l’auteure de cette photo.

Qui est Boushra Almutawakel?

Née en 1969 à Sanaa au Yémen, elle fait des études de commerce aux USA. Pendant ses années universitaires, elle découvre la photo dans des ateliers d’arts et se spécialise en photo reportage et technique laboratoire. Elle produit un travail photographique très féministe, une vraie maîtrise de la couleur. Certains de ses portraits sont d’une force incroyable comme la femme qui se fond dans le décor noir.

Il y a aussi beaucoup d’humour chez Boushra, quand elle brouille les genres, en soulignant : « les vêtements des hommes dans le monde arabe sont très similaires à celui des femmes. » Et surtout elle pose dans ses propres séries pour défendre ses arguments, elle va donc juste au bout de son discours.

dialna -womansmarch- Boushra Almutawakel7
Crédit: Boushra Almutawakel «Ghutra» (à gauche) «Jookh» (à droite)

 

Quant à ses photos d’atmosphères, elles sont à tomber par terre ! (pas fait exprès pour la rime). Elle arrive à rendre l’ordinaire, extraordinaire, c’est ça une vraie photographe pour moi.

dialna -womansmarch- Boushra Almutawakel8

 

Elle aurait pu vivre confortablement au pays de l’oncle Sam, mais non, elle retourne en 1994 à Sanaa pour développer cet art qu’elle pratiquera dans son pays d’origine, en l’enseignant et en l’exposant sur place. Cette photographe est la seule femme professionnelle au Yémen, son travail aujourd’hui est acheté par les plus riches collectionneurs et exposé dans des grandes galeries de ce monde. Et on prend son travail comme ça sans la citer, cette image qui a marqué une des plus grande manifestation féministe de ce début de siècle ! Alors s’il vous plait quand vous verrez le logo ci-dessus merci de taguer #BoushraAlmutawakel# vous n’avez plus qu’à copier et coller 🙂

Et surtout vous toutes/tous gardez en tête cette manifestation du 21 janvier qui était juste un des plus beaux mouvement de solidarité de ce début de siècle, et ayons une pensée pour les femmes yéménites, on est de tout cœur avec vous en ces temps difficiles.

http://www.boushraart.com

 

NB : Je suis féministe, pas parce qu’il est de bon ton de l’être aujourd’hui, je le suis car j’ai une profonde connexion avec les femmes. Je ne veux pas être une personne de pouvoir qui a besoin de s’exposer dans les médias et imposer sa vision civilisée de la femme… Non je suis toutes les femmes, alors les Nadia Geert, les Elisabeth Badinter ou les Caroline Fourest, vous qui vomissez à longueur de journée sur les femmes originaires du monde arabe, en voici une qui fait de la résistance loin de vos dîners mondains et elle s’appelle Boushra Almutawakel

Rejoignez-nous sur Facebook

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *