[Musique] Skunk Anansie : Hedonism

Dialna - Skunk Anansie

On vous propose cette semaine un saut dans le temps, avec le titre Hedonism du groupe anglais Skunk Anansie. Issu du deuxième album du groupe, Stoosh, sorti en 1996, le morceau explose les ondes radiophoniques et les chaînes musicales. Le clip et le refrain entêtant vont marquer les médias et le public avec cette boucle, devenue un classique : « Just because you feel good, doesn’t make you right », que tout le monde va fredonner.

Mais qui est ce groupe Skunk Anansie qui a déstabilisé les codes du genre, de la musique et du champ visuel ? C’est un groupe de rock londonien, qui se forme en 1994. La chanteuse, et leader du groupe, Deborah Dyer, aka Skin en est l’icône majeure. Ace à la guitare, Cass à la basse et Mark Richardson à la batterie complètent la formation. Le nom du groupe vient d’un dialecte ouest-africain «anansi», qui signifie araignée ou homme-araignée et fait aussi référence à Anansi, un personnage de conte mythique. Quand au mot « skunk », il fait référence au cannabis. Avec ce genre de storytelling, on a un aperçu de l’atmosphère de ce groupe anglais qui a marqué les esprits par leur énergie sur scène.

À l’époque, la chanteuse, Skin renverse tout les codes. C’est une femme noire leader d’un groupe, chanteuse de rock avec un crâne rasée, qui ne voulait pas qu’on la catégorise dans aucun genre bien précis. Le clip, angoissant pour certains avait choqué certains car il contenait un baiser entre deux femmes. Aujourd’hui, le clip reste un OVNI dans l’histoire de la vidéo musicale par la distorsion des personnages.

En plus d’être beau et iconique, ce morceau est surtout une belle déclaration de fin d’histoire d’amour. Quand la rupture est récente et qu’on se dit : « Ça ne peux pas se terminer », qu’on a cette désagréable sensation de s’accrocher à quelqu’un.e qui ne veut plus de nous. Quand on essaye fiévreusement de réanimer cet amour qui vibre encore en nous mais pas chez l’autre, ce moment de pur bonheur que l’on ne veux pas voir partir…

I wonder what you’re doin’ now
I wonder if you think of me at all
Do you still play the same moves now?
Or are those special moods for someone else?
I hope you’re feeling happy now

Je me demande ce que tu fais maintenant
Je me demande s’il t’arrive de penser a moi
Joues-tu toujours aux mêmes jeux maintenant ?
Ou tes humeurs spéciales sont-elles pour d’autres ?
J’espère que tu te sens heureux désormais

Ce sujet sensible est chanté avec gravité par Skin qui par sa voix particulière nous fait sentir sa souffrance à travers ce beau texte. D’ailleurs, dans le clip des larmes lui coulent sur le visage très rapidement comme si elle se mettait à nu, face à nous. Ce morceau est parfait pour ces jours d’automne, il nous emmène dans d’autres sphères, celles des années rock 90.

Belle semaine à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.