[Musique] Lido Pimienta : Te Queria

Dialna - Lido Pimienta

Cette semaine, Dialna vous emmène célébrer la culture afro-indigène colombienne, avec Te Queria de Lido Pimienta.

Lido Pimienta est donc une artiste colombienne, afro-descendente et indigène (wayuu), exilée au Canada. Elle se réclame également queer et féministe intersectionnelle. On pourrait être perdus devant des identités si multiples, mais ce serait passer à côté de l’essentiel chez cette jeune artiste.

Dialna - Lido Pimienta
Lido Pimienta
© Daniella Murillo

La jeune femme, née en 1986 à Barranquilla en Colombie rend hommage dans sa musique à un folklore afro-indigène en se le réappropriant, au point d’en faire une force. Lido Pimienta nous offre donc un mélange de cumbia, musique typique colombienne, et de musique électronique. Elle y dénonce le patriarcat, le racisme mais aussi la crise mondiale de l’eau, l’exploitation des ressources naturelles de sa région, ou encore l’expropriation des terres indigènes. Cette artiste et activiste ne mâche pas ses mots et ne baisse pas la tête.

Elle remporte le prix Polaris en 2017, pour son album La papessa, en langue espagnole.

Son dernier album, Miss Colombia est sorti en 2020. Le titre renvoie à l’élection de Miss Univers en 2015, lorsque le présentateur se trompe et donne le titre à Miss Colombie au lieu de Miss Philippines qui avait été élue. Le pays ne s’en remet pas et l’affaire fait les titres de journaux pendant des jours. Pour Lido Pimienta, cette histoire absurde lui prouve que la société se préoccupe plus d’événement superficiel que des guerres civiles qui meurtrissent le pays. Sa position d’émigrée au Canada l’a également beaucoup fait réfléchir à ce sujet pour lancer l’écriture de cet album. De fait, elle s’approprie le trophée et impose sa vision de son pays, ses combats, son art. Ce n’est pas anodin pour celle qui raconte avoir été moquée et rejetée étant jeune, car son physique ne correspondait pas aux  normes de beauté acceptable.

La musique de cette jeune femme engagée, c’est une déclaration d’amour de chaque instant à sa Colombie natale. Elle y règle aussi ses comptes et affirme son identité multiple, forte, avec beaucoup d’émotion. Sa voix, par delà une maîtrise impressionnante, est touchante, brute et limpide. C’est notamment le cas dans ce titre, Te queria, notre son du lundi de la semaine.

Lido Pimienta a tellement marqué les esprits en 2020 qu’elle s’est même retrouvée dans la playlist annuelle de l’ancien président des États-Unis, Barack Obama, avec le titre Nada. Une playlist attendue chaque année pour sa diversité et sa qualité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barack Obama (@barackobama)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.