[Musique] Felukah : Neighborhood

Dialna - Felukah

Cela fait bien longtemps qu’on voulait mettre à l’honneur la rappeuse égyptienne Felukah sur Dialna. La sortie d’un nouveau titre, Neighborhood, il y a quelques semaines en est l’occasion.

Installée à New York depuis 2017, celle qui tient son pseudonyme des bateaux qui naviguent sur le Nil (felluca) est un pur produit cairote.

Dialna - Felukah
Felukah (DR)

 

Felukah, alias Sara El Messiry naît en 1998 au Caire, en Égypte. Dès son plus jeune âge, Sara est passionnée de poésie. Elle commence à écrire des textes en arabe et en anglais. Dans sa famille, l’art, la littérature et la musique en particulier sont très présent. Le hip hop tient une place importante dans la vie de cette jeune femme. C’est naturellement qu’elle se met donc à rapper, et ce bien entendu, dans les deux langues. Avec grâce et fraîcheur, elle oscille entre le rap et le chant, entre le hip hop et la nu-soul, entre l’arabe et l’anglais.

La jeune Sara passe sa scolarité à l’école américaine du Caire. L’un des enseignants, son professeur d’anglais l’encourage à se raconter, à trouver sa propre façon de le faire. Elle choisit naturellement l’écriture, puis le rap.

Elle part aux États-Unis en 2017, pour poursuivre ses études, notamment d’écriture créative. Sara commence à se produire lors de scènes ouvertes, et se fait connaître du monde artistique de New York.

Petit à petit, elle construit sa carrière et sort un premier album, Citadel en 2019. L’année suivante, elle enchaîne avec son deuxième opus, Dream 23. Très rapidement la jeune femme se retrouve dans des playlists d’artistes émergeants du monde arabe sur Spotify, lui permettant ainsi de toucher un large public à l’international.

La musique de Felukah est une véritable fusion riche d’influences égyptienne et américaine, en toute sincérité. Son authenticité s’exprime aussi dans ses textes. Elle parle de son quotidien, du rapport à l’autre et au collectif, mais aussi de sujets sociaux, comme le sexisme, la place de la femme, ou encore la masculinité toxique.

Avec le morceau Neighborhood, Felukah revient du côté nu-soul de son art, celui de ses débuts sur Citadel.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.