[Humeur] Looking for Ryad Boulanouar

Dialna - Ryad Boulanouar

J’en ai marre !!! J’en ai marre de voir Mouloud Achour, Frédérique Lopez, Thierry Ardisson et l’autre « hagouna » de Hedwige Chevrillon chez BFM business interviewer Ryad Boulanouar sauf moi ! Je demande 45 minutes d’interview portrait compris, c’est pas compliqué ?

Dialna - Ryad Boulanouar
by ©Christophe Lebedinsky

Il y a 5 ans de cela, j’ai découvert qu’un mec a décidé de changer le système bancaire en France avec la carte visa Nickel, il suffit de se rendre chez son buraliste avec une pièce d’identité, 20 euros et vous avez un compte bancaire, j’ai voulu vraiment l’interviewer ! J’ai tout essayé depuis 2012 , son attachée de presse, son assistante, sa société et nada, keuchi wallou !

Dialna - Ryad Boulanouar

Pourquoi je m’acharne à vouloir le rencontrer ? Je suis portraitiste et j’ai eu la chance de croiser dans ma vie de sacré(e)s personnages et lui je le veux dans ma galerie de portraits pour les raisons suivantes : 

  • Parce que je pense qu’en plus de réaliser un beau portrait de lui, je peux faire une super ITW .
  • Parce-que  c’est un révolutionnaire.
  • Parce-que c’est un sujet sur mesure pour notre magazine.
  • Parce qu’il a mis son intelligence au service du peuple.
  • Parce que ce mec à lui tout seul casse tous les clichés .
  • Parce que je hais les banquiers, je pense que ce sont les derniers citoyens dans un pays

Quand j’ai co-créé le webzine Dialna, il y a bientôt un an de cela  j’ai prévenu mon associée Nadia  « Je veux une interview de Ryad Boulanouar » et il y a quelques jours de cela je découvre quoi… Mouloud Achour qui l’invite dans son Gros Journal avec Ayem  !!  Sérieux ? J’ai rien contre cette jeune personne, mais j’aurais aimé une femme qui ne crédite pas les conneries racistes de Castaldi, au coté d’un mec qui a changé la vie de milliers de gens.

Bref ça m’a « zahaf », là on aurait pu avoir un beau plateau télé, on aurait pu rebondir sur la question des femmes dans les médias, sans rire bêtement au coup de gueule de Ryad et appuyer ses propos dans une émission populaire à une heure de grande écoute  ! (bon je veux surtout pas passer à la télé mais Ayem quand même !)

En plus il  vit à Bruxelles, comme moi il a quitté Paris, car la ville devenait irrespirable ! Comme nous il a vécu la hagra et ce complexe dégueulasse que l’on porte gratuitement, d’être ce que l’on est dans une société qui n’a jamais voulu de nous comme citoyens à part entière, mais comme main d’œuvre organisée. Le mec est un business-man affûté et un ingénieur informatique, et il ne se sent toujours pas à sa place !

Dés que j’ai mon interview et mon portrait je lâcherais l’affaire, sinon comme les cafards on ne se débarrasse pas de moi !  ! J’aime bien donner des exemples concret à mes élèves en photographie, quand je leur dis de ne rien lâcher, là ça pourrait être un bon cas d’école 🙂

Ken Loach a cherché Eric Cantona dans Looking for Eric, Al Pacino a cherché Shakespeare dans Looking for Richard et moi je vais chercher Ryad dans Looking for Ryad Boulanouar !

Here’s my mail : nora@dialna.fr

 

One Reply to “[Humeur] Looking for Ryad Boulanouar”

  1. […] Pour les retardataires, qui n’ont pas lu l’article précédent, je vous conseille de le lire avant d’attaquer cette entretien Looking for Ryad Boulanouar […]

Laisser un commentaire