[Interview] Géomancis Média, Ifa et le droit !

Dialna - Ifa

Comment se divertir et s’informer sur le droit ? C’est la question que se pose la jeune Ifa. Sa chaîne Youtube « Géomancis Média » explique non seulement les rouages du système judiciaire, mais nous raconte aussi le quotidien d’une étudiante en droit. Rencontre.

Il y a des personnes qui vous captivent le temps d’une vidéo par la brillance de leurs contenus. C’est le cas de cette jeune étudiante en droit de 22 ans, qui transmet son savoir-faire avec brio, Ifa. Elle a créé son média, « Géomancis Média », sur les réseaux sociaux pour embarquer un large public dans un domaine qui nous touche tous, et ce, tous les jours, le droit !

Ifa a réussi un tour de force, celui d’expliquer des situations juridiques parfois compliquées, en quelques minutes. Tellement passionnée par son sujet, Ifa pourrait nous faire ouvrir un code pénal pour le plaisir. C’est drôle, créatif, instructif et clair ! Dialna est fière de mettre la lumière sur une future experte en droit. À lire sans objection !

 

Dialna : Comment en êtes-vous venue au droit ?

Ifa : Ma famille est plutôt dans les métiers du secteur médical. J’ai été élevée avec cette nécessité de l’autre, avant tout. Je n’étais pas bonne dans les matières scientifiques. J’adorais discourir mais souhaitais garder un impact dans « la vie d’autrui ». Le droit a été une évidence. Je recherchais aussi la liberté qu’offre la fac, à savoir, mon indépendance.

Dialna : Vous êtes encore étudiante. Avez-vous déjà une spécialité ?

Ifa : Je n’ai pas de spécialité. Mais j’aime penser que j’ai de bonnes compétences en communication, vulgarisation et recherche d’information ; plus généralement : en organisation.

Dialna - Ifa
Ifa
(DR)

Dialna : La réputation des facultés de droits est d’être souvent de droite. Vous confirmez ?

Ifa : C’est à tord. Cela dépend de la faculté. Mais plus généralement, c’est comme partout : cela dépend des gens, de la région, de l’influence politique locale. Bref, c’est bien moins binaire que ce que l’on croit.

Dialna : Dans une de vos vidéos, vous parlez facilement des mauvaises notes que l’on obtient à la fac de droit (qui est une des spécialités les plus sélectives). Avez-vous été découragée ? 

Ifa : Je pense que c’est l’une de mes qualités : je suis insatiable. Je ne me décourage pas. Je n’ai jamais pensé que je n’allais pas réussir car je me fais confiance. Evidemment, comme tout le monde, j’ai des coups de mou. Mais je suis plutôt du genre à produire quelque chose d’un échec, car c’est toujours bénéfique. Je le pense profondément et je le vis sincèrement.

Dialna : Qu’est ce qui vous a encouragée à continuer ?

Ifa : Je ne me suis jamais découragée mais j’ai déjà pensé à choisir un autre moyen d’arriver à mes objectifs car je ne réussissais pas comme je le souhaitais. Par extension, je dirais que ce qui me fait continuer : c’est ma passion pour le domaine et mes objectifs à court, moyen et long terme.

Dialna : Que pensez-vous de la phrase « Nul n’est censé ignorer la loi » ? N’est-elle pas un piège ?

Ifa : Tout dépend du point de vue sur lequel nous nous situons. Mais effectivement, c’est une déresponsabilisation de l’État face aux conséquences de la désinformation des concitoyens. Cependant, cette phrase doit servir de tremplin à la connaissance et non une fin en soi.

Un citoyen lambda a une morale pour discerner le bien du mal.
Ifa, étudiante en droit et créatrice de « Géomancis Média »

 

Dialna : La loi est quasi-illisible pour la plupart des gens. Comment s’y retrouver entre les normes, les lois, articles, décrets ?

Ifa : Pour commencer il est évident que l’on ne comprend pas tout. Ce n’est pas le but. Il faut comprendre l’essentiel. Pour ça on peut s’abonner à des journaux qui font de la vulgarisation, à des influenceurs info-preneurs ou aux revues juridiques explicatives. Il y a même des applications pour mobiles ! Je suis d’accord que ce n’est pas toujours suffisant, mais c’est mieux que de croiser les bras en attendant qu’un litige survienne.

Dialna : Quelles sont les bases en droit que chaque citoyen devrait avoir ?

Ifa : Les bases essentielles sont celles du savoir-vivre en société. Un citoyen lambda a une morale pour discerner le bien du mal. Lire le Code pénal n’est pas une priorité. De mon point de vue, il faut connaître ses droits auprès d’autres personnes, morales ou physiques, mais également auprès des entités publiques ; comme les administrations. Il faut donc prioriser le droit civil puis les bases du droit administratif.

Le droit doit n’est pas censé être politique, il doit être le plus neutre possible.
Ifa, étudiante en droit et créatrice de « Géomancis Média »

 

Dialna : Pensez-vous que le mot vulgarisation est un terme « classiste » ? Est-ce important de rendre ces textes compréhensibles, surtout pour les personnes racisées ? 

Ifa : La vulgarisation ne s’applique pas pour une classe sociale en particulier. Si on reprend littéralement la définition du Robert, la vulgarisation, c’est le « fait d’adapter des connaissances techniques, scientifiques, pour les rendre accessibles à un lecteur non spécialiste ». Les non-spécialistes ne sont pas forcément des personnes de classes sociales basses. Le penser, c’est déjà engendrer une généralité. Même si cela était « statistiquement » vrai, je ne vois pas en quoi donner une explication ou rendre moins complexe un concept serait « classiste ». Sinon les classes sociales hautes n’iraient pas à l’école ou ne suivraient pas mes vidéos.

Quant à la compréhension des textes, c’est une prise de position, d’après moi, de soutenir que c’est plus important pour certaines personnes que d’autre. Dans ce cas, cela serait plus important pour les personnes porteuses de handicap, pour les personnes homosexuelles, pour les femmes, pour les enfants, pour les gens qui touchent moins de 1200€ par mois. Bref, avec ce type de propos, on n’en finit pas. Le droit doit être compréhensible par tous et pour tous. Le droit n’est pas censé être politique, il doit être le plus neutre possible. Cependant si vous estimez que vous êtes plus victime que d’autres, du point de vue de vos droits, je vous conseille fortement de vous renseigner sur la matière. Les MOOC sont gratuits.

Dialna - Ifa
Ifa
(DR)

Dialna : Vous avez eu l’idée brillante de créer des vidéos pour expliquer le droit à un large public d’où vous est venu cette idée ?

Ifa : Merci pour ce compliment ! J’ai toujours trouvé le droit élitiste. Je ne parle pas de classe sociale mais bien de hiérarchie académique. Les enseignants sont souvent « hyper-diplômés » vus comme « inaccessibles », particulièrement en université parisienne (car c’est ce que je connais). Les professions juridiques sont très reconnues dans notre pays et les juristes sont souvent regardés comme « à part ». Sauf que les juridictions croulent sous les dossiers.

La réalité est qu’il serait plus simple pour chacun que l’on connaisse tous nos droits. On trouverait des solutions plus adaptées et surtout des possibilités alternatives. Combien connaissent la médiation ou autres solutions négociées pour résoudre un litige ? Pour résumer, nous avons besoin, tous, de s’intéresser au sujet.

La vidéo, c’est un moyen simple de se faire entendre, aussi, par une jeune communauté d’internautes. C’est permettre à la bonne pratique juridique de s’installer au plus vite. Moins sérieusement : c’est aussi car j’apprends plus facilement via l’action kinesthésique et auditive. Simplifier un cours pour les autres, c’est le comprendre pour soi.

 

 

Dialna : La géomancie est un art divinatoire venu du Moyen-Orient, très pratiquée en Afrique. Pourquoi ce nom, « Geomancis Média », pour votre chaîne Youtube ?

Ifa : Je suis ravie que la question soit posée. Tout simplement je m’appelle Ifa. L’ifa est un système de divination pratiqué par les Yorubas. Le mot désigne aussi la divination personnifiant la sagesse dans ce système de croyances. L’Ifà fait partie de la géomancie. La géomancie prédit l’avenir. Ifa (moi) aussi, en partageant sur nos droits. « Géomancis Média » (Géomancie’s Média si on lève la contraction mais cela porterait trop à confusion), c’est le média d’Ifa, pour préparer l’avenir. Je trouvais la sémantique bien plus intéressante, on sait que c’est moi, sans pour autant que l’on y voie mon prénom.

Dialna - Ifa
Géomancis Média
(© Ifa)

 

Dialna : Il parait que le droit du travail est le plus complexe et le moins appliqué. Vous confirmez ? 

Ifa :Je ne suis pas une professionnelle en droit du travail mais je peux vous dire que cela constitue au moins 50% des questions qui me sont posées en privé. Alors le moins appliqué, peut-être, mais surtout le plus méconnu alors qu’il est très fréquemment utilisé ; oui.

On ne peut ni refuser votre plainte ni la reclasser en main courante.
Ifa, étudiante en droit et créatrice de « Géomancis Média

 

Dialna : Est ce vrai que l’alcool est interdit sur le lieu de travail en France sauf le cidre, le champagne et le poiré ? 🙂

Ifa : Haha ! Oui. Je cite : « L’article R. 4228-20 du Code du travail stipule qu’Aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail, quelle que soit la raison. » Vous pouvez vérifier sur le service public !

Dialna : Notre magazine est féministe. Nous sommes très touchées par la thématique des violences faites aux femmes par les hommes. Quels tips pourriez-vous donner aux femmes qui hésitent à porter plainte ?

Ifa : Pour celles qui hésitent, souvenez-vous de l’article 15-3, alinéa 1er, du Code de procédure pénale. C’est l’article qui interdit le refus de plainte.

Je ne vais pas entrer dans les détails car j’en ai précédemment parlé en vidéo mais : on ne peut ni refuser votre plainte ni la reclasser en main courante. N’hésitez pas à ne pas vous y rendre seule, au moins pour le moral. N’hésitez pas non plus à poser toutes vos questions dans des lieux gratuits tels que les permanences juridiques, points d’accès au droit ou plateformes juridiques téléphoniques.

Dialna : Les violences policières augmentent de manière exponentielle. A-t-on encore le droit de filmer la police sur le terrain ?

Ifa : Oui. Cependant attention, vous ne pouvez pas diffuser ou publier la vidéo. Direction le cabinet le plus proche en cas de violation de vos droits, par les forces de l’ordre, avec preuve vidéo.

@geomancis_media

🍀News du jour d’Alexis avocat sur Instagram🍀#droit #police #info #pourtoi

♬ Originalton – Gabriel Hajrizi

Dialna : Quels sont vos projets pour 2022 ?

Ifa : Avoir un bon master, réaliser au mieux mon dernier stage de licence, partir en vacances à l’autre bout du monde et… Faire évoluer Géomancis Média 😉

Dialna : Quels conseils juridiques donneriez-vous à nos lectrices/teurs ?

Ifa : N’attendez pas le conflit pour vous informer sur vos droits. Choisissez la plateforme qui vous plaît et instruisez-vous juridiquement avec.

On espère que vous allez suivre les conseils donnés dans cet article par cette brillante, personne, il est important de connaître ses droits pour éviter les conflits et espérer à une vie meilleure. En tout cas, c’est tout ce qu’on lui souhaite à Ifa le meilleur pour un futur, on espère plus serein pour toustes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.