[Humeur] Les vampires énergétiques, comment les éviter ?

Dialna - vampires

Les vampires existent. Vous en doutez ? On ne parle pas forcément de ces créatures qui vivent la nuit et se nourrissent de votre sang. Mais plutôt de celles qui pompent votre énergie et votre joie de vivre. Et ces vampires énergétiques sont vraiment néfastes. On vous dit pourquoi.

Le jour on l’on m’a fait remarquer que mon énergie était puissante et belle, j’ai eu comme une révélation, une illumination. Mon jour de gloire était arrivé ! Enfin, je venais de comprendre mon rapport avec le monde. 

En effet cette énergie, ainsi que mon temps sont mes denrées les plus précieuses. Avant cette révélation, je pensais que tout le monde avait le même dynamisme et la même bienveillance que moi. Mais en fait pas du tout, non seulement il y a des gens qui vous freinent, mais en plus ces personnes jalousent cette énergie et vous la volent sans vergogne ! Dès que vous possédez une richesse, vous êtes exposé.es au vol et votre énergie peut être pillée de manière plus ou moins agressive. 

Ces aigrefins sont appelés des vampire.sse.s énergétiques. Ils.elles sont partout : au travail, au sein de votre famille, parmi vos connaissances, ami.es ou pire, la personne qui partage votre vie. Ces êtres ne savent pas se régénérer par eux-mêmes, que ce soit par le sport, la méditation, un bon repas ou des pensées positives. Tout ce qu’ils savent faire, c’est voler votre temps et votre énergie, inconsciemment ou non.

Dialna - vampires
DR

Donc le vampire énergétique va vous voir comme un chargeur de batterie et venir déverser tous leurs angoisses et mal être sans trouver la moindre solution à leurs problèmes. Résultat des courses, vous finissez la conversation à plat, voir même déprimé.e. Par contre, cette personne risque de vous dire “Merci ça m’a fait du bien de te parler”. Oui bah pas moi… Ces gens qui forcent votre empathie peuvent être dangereuses pour votre santé.  

 

Les quatre types de vampires

De nombreux ouvrages traitent de ce phénomène, et proposent même des classifications, comme le livre “La prophétie des Andes“de James Riedfield. Selon lui, il existe quatre différentes catégories de voleurs d’énergies.

L’intimidateur

Cette personne n’est jamais bien, toujours en colère, voire même violente. Elle arrive dans la pièce en râlant ou en claquant la porte, tape du poing sur la table. Avec elle, c’est toujours théâtral et tonitruant. L’intimidateur sait provoquer chez l’autre une peur qui le/la fera forcément plier face à cette colère. On les écoute de force pour éviter leur cruauté mentale ou physique. Ces personnes sont éreintantes et malsaines, car ils/elles maintiennent leur entourage sous une violente pression. Avoir toujours peur, ce n’est pas normal et c’est épuisant !

Dialna - vampires
DR

L’interrogateur

Alors eux/elles sont de vrais marathonien.ne.s ! Ils/elles peuvent tenir sur la durée sans problème. Ces personnes vous posent des questions non-stop sur tout et rien.  L’interrogateur va vampiriser votre énergie, vos idées et votre joie de vivre. Et quand vous ne répondez pas aux questions, il s’offusque: “Tu t’en fous de moi hein?”, “Je t’ai posé une question, tu pourrais au moins avoir la politesse de me répondre”, “Bah cache ta joie, pourquoi tu ne réponds pas?”, etc … Il va également interroger vos qualités, vos compétences ou même votre physique en permanence, jusqu’à semer le doute dans votre esprit : “T’es sûr que cette robe te va ?”, “Tu penses vraiment avoir les compétences pour ce job ?”, “Tu n’es pas assez forte pour voyager seule”, “T’as pensé à faire un régime?”, et j’en passe. L’interrogateur, c’est pire que votre mauvaise conscience !

Dialna - vampires
© Albert Tercero

L’indifférent

L’indifférent utilise une technique ultra fourbe. Il.elle va jouer les taiseux, bouder en silence, ou se refermer subitement sur lui-même. Il.elle laisse le doute voler au-dessus de votre tête. Et c’est vous qui allez vous questionner non stop : “Qu’est ce que j’ai fait ?”, “Qu’est ce que cette personne a contre moi ?” C’est comme ça que vous allez vous épuiser, car en créant un climat d’anxiété permanent, vous allez angoisser. L’indifférence est utilisée comme arme ultime pour vous appâter et vous épuiser (technique souvent utilisée par les hommes).

Dialna - vampires
DR

Le-la plaintif/ve

Vous aurez compris, ces gens n’arrêtent pas de se plaindre de tout et non stop. Jamais, de solutions, toujours des problèmes dans leurs vies. Du coup, vous devenez leur poubelle de l’âme ! Leurs problèmes vont devenir les vôtres. Ces personnes se plaignent H24 de ne pas avoir de chance, et ont un besoin boulimique de parler en permanence de leurs petits ou grands problèmes. Les conversations peuvent durer des heures sans trouver une solution au problème et si par miracle vous trouvez une solution, la personne va utiliser le mot frein à main “Oui, mais ouin ouin ouin”.

Dialna - vampires
© Citta Vuota

Mais en plus, pour chacune de ces catégories, et selon certains psychologues, il y aurait des vampires conscients, et les autres, inconscients.  

Les inconscients sont souvent des êtres complexes, vivant un mélange de sentiments, tels que le rejet, l’abandon ou la non-reconnaissance. Ils/elles sont souvent des personnes qui vont s’arranger pour qu’on les prenne en charge, pour que l’on s’occupe d’elles, pour qu’on leur donne toute notre attention et celle de notre entourage. Ça peut être un.e ami.e qui va vous aspirer tous vos contacts sur les réseaux sociaux, pour plus d’attention, par exemple. On sait que vous savez…  

Les vampires conscients peuvent aussi être considérés comme des êtres en souffrance, car guidés par leur ego, ils agissent en sachant ce qu’ils font, sans se préoccuper des dommages qu’ils/elles produisent . Seules comptent leur réussite, leur apparence aux yeux des autres. Pour eux, tout est permis si cela leur permet de briller, exister, quitte à détruire leur environnement. Ce sont des manipulateurs/rices qui sont conscients du mal qu’ils.elles vous infligent, mais s’en fichent royalement. Ça peut être un.e ami.e qui s’approprie votre expertise, ou votre travail. 

Dans les deux cas, quand vous croisez leur chemin, vous savez que vous courez le risque d’être épuisé.e et/ou triste. 

Dialna - vampires
© Albert Tercero

Les personnes empathiques comme cible

Alors en lisant cela, on peut se dire que finalement un vampire énergétique, ce n’est qu’une autre manière de parler de ces fameux “pervers narcissiques” ? Pas tout à fait selon Stéphane Clerget, psychiatre et praticien, dans une interview dans ELLE (en 2018) : “Il règne une grande confusion qui nous fait apparaître des pervers narcissiques partout. Le/la pervers ne cherche pas à être régénéré.e, mais va éprouver une véritable jouissance à détruire l’autre. Le/la vampire.sse,  n’est pas dans une quête de jouissance, mais veut plutôt puiser l’énergie. Il peut être totalement assisté, on peut avoir pitié de lui et presque volontairement se laisser vampiriser, ce qui n’est jamais le cas du pervers. On n’a jamais pitié du pervers narcissique, au contraire, on espère sa pitié !” 

Les vampires énergétiques vont vers les gens qui sont sensibles à la misère des autres, qui éprouvent de l’empathie puissance 1000. Ces personnes gentilles et généreuses sont la cible préférée de ces êtres énergivores. Ces vampires vont avoir plusieurs personnes autour d’elles dotées de toutes ces qualités et vont puiser non-stop leurs énergies, à tour de rôle. Le plus important pour s’en prévenir, c’est d’apprendre à faire la différence entre empathie et compassion. Trop d’empathie, c’est la porte ouverte vers une autoflagellation. Il faut savoir mettre des limites. 

Dialna - vampires
DR

Aujourd’hui quand une personne me rabâche ses éternels problèmes, je lui pose la question suivante : “Concrètement, qu’est-ce que je peux faire pour régler ce problème ?” Souvent, la personne arrête net la conversation, car elle connaît la réponse : “RIEN”. Le cycle s’arrête.

Reconnaître ces personnes, c’est déjà un début de protection et pour se préserver des vampires, il existe quelques méthodes :

  • Ne pas lui ouvrir la porte de votre maison, ou de vos émotions. 
  • Ne pas se laisser hypnotiser par ses flatteries, car ils/elles sont fort.e.s pour repérer vos qualités, véritable matières premières pour eux/elles.
  • L’afficher au grand jour, comme tout agresseur. Ne pas hésiter à prévenir votre entourage, vos collègues, et ami.e.s des actions de cette personne.
  • Ne pas le laisser vous toucher, ça n’a l’air de rien, mais un câlin, une embrassade, prendre la main peut être le début d’une toile qu’il.elles tissent pour mieux vous aspirer.

Alors, venez, on arrête de trouver des excuses au vampire.sse.s. Il faut se rendre à l’évidence, ces personnes sont énergivores et ne vous apporteront rien de positif. 

Dialna - vampires
DR

Parfois, il ne faut pas hésiter à couper court les relations (si vous le pouvez), car vous êtes la priorité de votre vie ! Quitte à passer pour un/une ingrat.e, ce n’est pas grave. Votre santé mentale et physique passent en premier. Les vampires énergétiques laissent des traces sur votre âme, prenez soin de vous en méditant, retrouvez vous avec vous lors d’une promenade en nature et entourez-vous des personnes positives.

Soyez indulgent.e avec vous-même et n’ayez pas peur de dire non, de couper court à une conversation qui vous mets mal à l’aise, et surtout écoutez vous et votre corps si vous avez le moindre soupçon. Une relation saine, c’est comme un bon deal en affaire, ce sont les deux parties qui sont gagnantes, sinon on s’est fait carotter.

Je reste persuadée qu’il y a deux types de personnes sur terre, celle qui vous vole de l’énergie et celle qui vous en donne.  Un.e ami.e pourrait avoir besoin de votre aide et bien sûr, si vous le pouvez, vous devez l’aider mais ça reste épisodique. Alors qu’une personne énergivore à tout le temps besoin de votre présence, de vos idées, de votre écoute en permanence et ça ce n’est pas normal d’être à la disposition d’une personne H 24. 

Après cette conversation qui a changé ma vision de moi, j’ai eu cette réaction première d’être en colère contre moi-même, car beaucoup de gens ont abusé de ma gentillesse, de mes compétences et de mon temps. Aujourd’hui je m’aime encore plus. Et puis, j’ai repensé à la grande Maya Angelou qui disait “When you know better, you do better” (Quand vous savez mieux, vous faites mieux). Il ne faut jamais regretter d’avoir été gentille, mais il faut apprendre à développer ses mécanismes de défenses.

Désormais, j’ai décidé qu’à l’avenir, avoir accès à mon temps et mon énergie restera un putain de privilège ! 

Une seule cause compte à mes yeux, la COSA NORA ! 

One Reply to “[Humeur] Les vampires énergétiques, comment les éviter ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.