[Vidéo] Le harcèlement en ligne des femmes

Par sa simple présence dans un espace public (la rue, le métro) ou sur le net (réseaux sociaux, blogs, youtube), la femme dérange. Elle est trop habillée, pas assez. Elle parle trop fort ou trop peu. Elle dit ce qu’elle pense, elle pense, donc elle est. C’est déjà trop pour certains. Elle n’accepte pas sa place de créature inférieure naturelle qui lui a été donnée par l’homme se prenant pour un demi dieu, et elle ose le dire. Il faut donc lui nuire, l’atteindre personnellement, vicieusement, collectivement.
Mais comme il faut quand même garder l’image publique du mec bien/sympa, et surtout s’éviter des problèmes, il a fallu innover, et passer au harcèlement en ligne, anonyme si possible. Tout est permis. Sauf le courage et la pertinence.
Une femme poste un selfie parce qu’elle en a envie ? C’est une pute, qui n’attend que « ça »
Une femme n’a pas honte de son physique ? C’est une horreur qui se la raconte alors qu’elle est moche en plus.
Une femme veut dénoncer une injustice dont elle ou d’autres a/ont été victime(s) ? C’est une sale conne de féministe qui est frustrée.
Une femme donne son avis sur quoi que ce soit ? C’est une débile qui a raté sa vie, et qui n’a que ça à faire que d’emmerder les gens.

La liste peut continuer pendant longtemps. Ces personnes agissent ainsi tout simplement parce qu’elles le peuvent. Rien ni personne ne les en empêche, pas même la décence, ce concept tellement étranger pour eux. La misogynie à son paroxysme, on est en plein Inception, puisque leur réaction est la démonstration même de nos propos.

Pour toutes les femmes qui ont connu ou connaîtront cette situation, ne vous taisez pas. Ne refusez pas de sortir, de vous exprimer. Vous êtes de toute manière plus fortes et de bien meilleures personnes que ce qu’ils ne pourront jamais être. Ce ne sont que des hmirs

On vous laisse avec le fabuleux TedX Talk de la superbe Ashley Judd sur le sujet (et merci à A. pour la vidéo et le soutien).

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *