[Playlist] Saison 4, Janvier 2020

Dialna - janvier

2020 commence et entre l’actualité terrorisante et les températures glaciales de ce mois de janvier, on a bien besoin de cette nouvelle playlist Dialna. Janvier étant le moins le plus long en ressenti, on va tenter, encore une fois de vous procurer beaucoup de plaisir à travers cette nouvelle playlist !

 

Lauryn Hill : Can’t Take My Eyes Off Of You

Un morceau, une déclaration d’amour, un classique, un frisson… On choisit toujours le premier son du lundi avec soin et on met les femmes à l’honneur, pas n’importe lesquelles. Les divines comme Lauryn Hill, qui a repris cette chanson avec brio et qui a mis toute sa puissance et son amour. 3′ 43 de bénédictions par la déesse Lauryn Hill.

 

Narcy : Bigger than Baghdad

Qui de plus pertinent que Narcy pour illustrer un Frankenstein à Bagdad ? Yassin Alsalman, aka Narcy, anciennement The Narcisyst est un rappeur canadien d’origine irakienne. Il est également intellectuel et journaliste et vit à Montréal au Canada. En plus de ces activités, il a également débuté une carrière d’acteur. Toujours engagé dans ses textes, Narcy rappe en arabe et en anglais, se plaçant vraiment à la croisée des cultures nord-américaines et irakiennes. Ce patchwork culturel n’est pas sans rappeler le patchwork humain et fantastique du roman d’Ahmed Saadawi. Dans Bigger than Baghdad, il reprend dans ses lyrics les témoignages d’irakiens, sur leur quotidien, aujourd’hui à Baghdad. Il a volontairement utilisé un traitement rétro sur les images pour qu’un jour les futurs irakiens puissent « regarder comment la jeunesse irakienne a réussi à briser le cycle du silence générationnel », en parlant des révoltes ayant eu lieu en novembre 2019. Rappelant que les irakiens de 20 ans n’ont rien connu d’autre que la guerre, Narcy rend hommage à cette jeunesse qui prend son avenir en main. C’est puissant.

 

Bob Marley : Redemption Song

Pour illustrer sa lecture dans Jamais sans mon livre, Grace nous a proposé Redemption Song de Bob Marley, un classique parmi les classiques. L’icone jamaïcaine a écrit ce morceau en 1979, après avoir été diagnostiqué et opéré d’un mélanome à l’orteil. Bien qu’il était considéré comme tiré d’affaires, sa femme Rita Marley estime qu’il parle des douleurs et de sa propre mort dans cette chanson. Le texte est également beaucoup inspiré par les discours de l’orateur panafricaniste Marcus Garvey. La chanson est devenue un hymne de libération pour de nombreuses personnes et a été reprise maintes et maintes fois. Le magazine Rolling Stone la classe 66ème parmi les « 500 plus grandes chansons de tous les temps », en 2004.

 

Rapsody : Afeni feat PJ Morton

Un album entier à la gloire de femmes noires, c’est l’extraordinaire projet qu’a sorti la rappeuse Rapsody. Rap technique, odes à la féminité et au combat, et prod’ pointues, voilà ce qu’on peut trouver dans l’album naturellement intitulé Eve. Normal pour Dialna de sélectionner un morceau pour notre son du lundi. Afeni est une hommage à la militante membre des Black Panthers, Afeni Shakur, mère du rappeur Tupac Shakur, et décédée le 2 mai 2016 d’un infarctus.

 

M.I.A : P.O.W.A.

Nous avons rendu hommage à la belle Yasmeen Ghauri, qui à elle seule a décloisonné les codes beautés dans cet univers impitoyable de la mode. Il est important de mettre à l’honneur de tels parcours pour dire à nos lectrices et lecteurs que eux.elles aussi peuvent briser des barrières, tout est possible. La chanson de M.I.A, P.O.W.A., une autre « Brown » girl, originaire du sud de l’Asie, comme Yasmeen Ghauri est une bonne leçon d’empowerment.

 

Kenny Dorham : Since I Fell For You

Les seconds couteaux, les talents ignorées de l’élite, les authentiques, on les aime sans concessions chez Dialna. Kenny Dorham est un artiste qui nous enveloppe dans une belle atmosphère, par sa voix et sa trompette. Since I fell for you est un son qui nous hante, longtemps après l’avoir écouté. Logique d’en faire un son du lundi. Kenny Dorham, le talent oublié du Jazz et de l’histoire de la musique, nous t’honorons en ce début d’année et nous adorons ta musique. <3

 

Billie Holiday : Strange fruit

Pour parler de racisme dans le sud des États-Unis, et du Chant des revenants, rien de plus pertinent que le terrible et magnifique Strange fruit ? De toutes les versions de ce morceau, celle de Billie Holliday est celle qui nous emporte le plus. Impossible de ne pas finir en larmes. Le morceau, tiré d’un poème de Abel Meeropol, publié en 1937, est une véritable accusation contre les lynchages que subissent les Afro-Américains. Le « fruit étrange » dont il est question dans ce poème c’est le corps d’un Noir pendu à un arbre.

 

Mouloud-J : Assia

Notre collaboratrice, Soad, qui a écrit l’article sur le roman Le chant des revenants a tenu à choisir le morceau Assia, de Mouloud – J, grand amateur de Billie Holliday.

« Il pousse des fruits étranges, ceux qu’on croyait ternis. Et les arbres s’en balancent, dans le ventre de Paris. Il tombe des fruits étranges, ceux qu’on croyait flétris. Et la brise les répand jusqu’au Mississippi. »

 

Aaliyah : Are You That Somebody ?

Aaliyah nous manque. Elle aurait eu 41 ans le 16 janvier dernier. On aime penser que si elle était toujours en vie, elle serait la QUEEN qu’on espérait voir. Sa musique a marqué notre jeunesse et le monde du R’n’B. Encore aujourd’hui, ses morceaux futuristiques pour l’époque, sonnent moderne. Ça ne prend pas une ride. Are you that Somebody ?, c’est l’essence de cette époque. Chaque clip était un événement. Les BO de films douteux étaient de vrais albums, remplis de morceaux inédits, ou de remix de grande qualité. Impossible de passer à coté du titre pour nos sons du lundi.

 

King Promise : Commando

Cette chanson de Laure Fornier, animatrice sur Tarmac, quand je lui ai demandé si tu étais un morceau, elle me sort son portable, voici la dernière chanson que j’ai écouté, et la découverte est très belle, la voix de King Promise est douce, le morceau donne envie de rêver ou de danser au choix.  Cette nouvelle génération afro caribéenne est juste magique, vous déclassez la terre entière !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.