[Playlist] Saison 3, Décembre 2018

La voila, la playlist de fin d’année 2018. Décembre est sur le point de se finir, et on s’est dit qu’avoir une petite playlist Dialna pour le réveillon, ça peut être une bonne idée non ? Stevie Wonder, Beyoncé, Hajja El Hamdaouia, et pleins d’autre vont vous accompagner pour finir 2018 en beauté.

 

Hajja El Hamdaouia : Aar ya el Aar

Chez Dialna, ce n’est pas nouveau, on aime les maghrébines et on leur rend souvent hommage ! Mais on n’avait toujours pas écrit d’article sur la grande Hajja El Hamdaouia, une des plus grande interprètes et percussionnistes d’Afrique du nord. Juste après le 25 novembre, journée internationale contre les violences faites aux femmes, il nous paraissait logique de rendre hommage à cette grande dame qui a chanté les violences conjugales, avec notre son du lundi. Elle, qui a vécu des drames au sein de son couple, continue malgré tout à se produire sur scène à 80 ans passés, et à raconter son histoire avec son bendir. Nous l’aimons tout simplement.

 

Christian Scott : Diaspora / Nina Simone : Black is the color of my true love’s hair

Josué Comoé est fan de Christian Scott, ce grand trompettiste de Jazz venu tout droit de la Nouvelle Orleans. Il est aussi productif que le jeune peintre, puisqu’il a décidé de célébrer le centième anniversaire du jazz en sortant une trilogie. Diaspora est le deuxième épisode de cette trilogie.
La dernière exposition de Josué s’appelait « Le noir comme couleur » et vu la dévotion qu’il met à représenter les peaux noires, les cheveux afro, la chanson de Nina Simone, Black is the color of my true love’s hair ne pouvait que bien tomber.

Stevie Wonder : Sir Duke

Quand j’ai demandé à Diaratou un morceau pour illustrer ses photos de Jamais sans mon livre, elle m’a cité Stevie Wonder sans hésiter. Le morceau Sir Duke est un hommage à la légende du jazz Duke Ellington, et est présent sur le fabuleux album Songs in the key of life, sorti en 1974. Et ça n’a pas pris une ride.

 

The Buttshakers : Sweet Rewards

Voila un groupe qui porte bien son nom. On remue son popotin sans aucun problème à l’écoute de Sweet Rewards de The Buttshakers, et c’est d’ailleurs pour ça que l’on n’avait pas hésité à le mettre en son du lundi ce mois-ci. Idéal pour la fête !

 

India Arie : Breathe

Quand on parle d’amour de soi, le morceau Breathe de la grande India Arie, colle parfaitement au sujet. India Arie a chanté plusieurs chansons sur le thème et pourtant elle n’était pas très sure de sa confiance en elle au début de sa carrière. C’est la musique et la spiritualité qui l’ont guidée vers les 5 colonnes d’un être humain, c’est à dire :  l’amour, la confiance, l’image, l’estime et l’acceptation de soi. India Aarie c’est matin midi et soir, merci de dépasser la dose prescrite sans limite. Pour vous le titre Breathe, respirez et vivez !

 

Free Nationals : Beauty & Essex (feat. Daniel Caesar & Unknown Mortal Orchestra) / Daniel Caesar : Best part

Daniel Caesar est un de mes chouchous 2018 avec sa chanson Best part, il m’a émue aux larmes, tellement cette chanson est sincère et joyeuse. Je décide de continuer à le suivre et voila l’autre surprise sensuelle ! Beauty & Essex, avec Free Nationals, un bijou musical que l’on a bien voulu partager avec vous en son du lundi. Ne nous dites pas merci, on est une équipe fantastique, et en plus on vous offre Best part en supplément, avec la grande H.E.R qu’on aime beaucoup.

Beyoncé : run the world (girls)

Faut-il une raison pour mettre Beyoncé dans nos playlists ? Clairement, non. Mais aucun autre morceau que Run the world (girls) ne peut mieux illustrer un livre où les femmes prennent le pouvoir sur les hommes et leur balancent des décharges électriques. La paume de la main me démange encore. Je vais relire certains passage du roman Le pouvoir pour me calmer…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.