[Humeur] Amigos, ami-es, friends, أصدقاء

Back to the days
Fut un temps j’ai eu autour de moi un cercle d’amis « Arty torturé-es », un peu asociale et très négatif, le genre d’ami-es qui me sortaient les pires saloperies et finissaient leurs phrases avec un « c’est pour ton bien tu comprends ». Pour comprendre, j’ai bien compris ! C’était ni plus ni moins que de la fausse bienveillance !
Ces gens crachaient leur venin pour réconforter leur médiocrité et exercer un pseudo pouvoir sur les autres. On peut être heureux et intelligent, pas besoin de se torturer l’esprit pour citer Nietzsche ou Godard.
Et quand la vie bascule à 360 degrés, les masques tombent, souvent en périodes de crises ou de bonheur, et je m’aperçois à ces moments là, que « mes amis » sont des gens qui n’étaient pas heureux pour moi ou bien (pire encore), qu’ils-elles étaient spectateurs-trices de mes échecs et de mon mal être du moment (faut être sadique hein ? ).
Quel choc émotionnel quand on se rend compte que l’on s’est trompé à ce point avec autant de gens, pendant si longtemps.
Rewind
Pourtant si j’appuie sur la touche rewind du magnétoscope de ma vie, très vite ces personnes m’ont fait comprendre qu’ils -elles étaient toxiques, souvent ils ou elles m’ont donné des indices de seum 99 degrés !  Mais je m’accrochais à des illusions parce que, pour moi, on ne peut pas clamer haut et fort que l’on est mon ami-e et se comporter comme un(e) ennemi-e, dans ma tête ce n’était pas possible et pourtant c’est la cruelle réalité. Première claque / leçon de la vie : Juger une personne à ses actes et pas son blabla. Fait ce que tu dis et dis ce que tu fais on verra après !

Et puis un jour, ô miracle j’ai tiré la chasse et je me suis reconnectée à ma propre solitude, j’ai fait le plein de moi-même. Et croyez le ou non, mon environnement a changé radicalement.  C’est comme si j’étais une planète qui attirait d’autres étoiles, d’autres globes, d’autres satellites et à nous tous, nous formions un joli système solaire.

Ombre et lumière
Mon environnement s’est clarifié et le quotidien devient plus léger avec une garde rapprochée plus que lumineuse, quand tout va bien il y a toujours un-e planqué-e dans l’ombre, ce que l’on appelle vulgairement des opportunistes ! Oui vous savez ces gens intéressé-es, qui vous sollicitent en permanence et qui ne vous offre rien en retour; à part un sourire carnassier, qui profite d’un savoir faire que vous avez (notamment la photographie me concernant), ou d’une situation dont vous jouissez … Vous avez le droit à des compliments, à des petits émoticônes sympas, à des likes par ci par là, mais tout est calculé !
On va vous demander souvent un service, le tout enrobé dans du miel bien évidemment… Mais si on est connecté à soi même, on ressent cette désagréable impression que l’on va donner mais jamais recevoir de ces gens…. Il faut écouter cette sensation de malaise et ne pas hésiter à dire non, mettre des barrières et ces gens vont disparaître gentiment de vos vies, car rien à gagner. On veut bien être gentil-le mais y a des limites hein? La vie doit être lumineuse, pas le temps avec les crevards de Crevardie.

 

 

Trash Friends
Il y aussi les « ami-es » qui ont besoin de vous que lorsque rien ne va ! Parce que vous êtes la bonne oreille, la pote sympa, la personne de confiance… Là j’ai envie de dire « Méga-Toz »  est ce que je peux être présente dans les bons moments de ta vie aussi, ou suis-je juste ta poubelle de l’âme ? Donc on ouvre la benne à ordure, on jette, merci, au revoir.

 
Se poser la bonne question ?
Et il n’y a pas si longtemps  je me suis posée la question qui sont mes vraies ami-es? Pas des potes, ni des « topains et topines » comme dirait mon neveu, non des ami-es les vrais ? Je me suis donc imaginée dans une situation bien emmerdante…

Séq 1 ext nuit quelque part en Europe
On me vole mon sac au milieu de la nuit il reste mon téléphone sur moi,  j’ai froid, j’ai faim, je suis fâchée…. qui peut m’héberger, me calmer et me dépanner le temps que je récupère une nouvelle carte bancaire ?

Et bien là l’étau se resserre… En dehors de ma famille (qui eux sont juste mon oxygène)  je peux compter mes amis sur les doigts de mes mains, une petite tribu… Et quelle tribu j’ai là 🙂 !
Ma tribu
Mes ami-es sont des gens hors pair, des chefs d’œuvres de la nature, je les ai vus me défendre au péril de leur sécurité (n’est-ce pas miss J), me prendre dans leurs bras, me faire rire quand j’étais triste, me souhaiter la beauté dans ce monde, me complimenter sincèrement au moment je ne voulais plus me regarder dans un miroir, m’encourager et croire en moi !  J’aime leurs exigences, leurs intelligences, leurs sensibilités, leurs visions du monde, leurs gourmandises, leurs bienveillances, leurs beautés, leurs gentillesses, leurs humours…A part les jeux de mots à la con mais sinon chez mes ami-es j’aime tout ! Et non  je n’ai pas envie de les citer (pudeur oblige)

Les cercles et les gens changent comme les cycles de l’existence et c’est normal.  Mais je sais que ces personnes auront une place spéciale dans mon cœur car ils-elles font parties du vrai renouveau de ma vie et ils-elles m’ont transmis une force mentale via leur loyauté et on boosté mon self-esteem comme personne. Un truc inestimable… Je me suis accrochée à vous comme un bulot sur son rocher 😉 Merci d’avoir été mon roc !
« you rock my world <3 « 

Rejoignez-nous sur Facebook

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *